Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation à l’endroit du corps de la justice

Le Chef de l’Etat anime une séance de moralisation à l’endroit du corps de la justice

Ce mardi 24 Août 2021 à Bujumbura, la capitale économique du Burundi, le Président de la République et Magistrat Suprême SE Evariste Ndayishimiye a animé une séance de moralisation sur la bonne gouvernance et le patriotisme à l’intention du corps de la justice Burundaise, dans le but de voir comment améliorer les prestations dans ce domaine, surtout qu’il s’est déjà avéré que ce secteur est gangrené par beaucoup de maux et imperfections notamment en rapport avec la corruption, les malversations économiques, etc.

C’était une rencontre de haut niveau qui a vu la participation de l’Ombudsman de la République, Hon. Edouard Nduwimana, le Ministre de la Justice, les magistrats, les notaires, les membres du barreau, les cadres et hauts cadres œuvrant dans le domaine de la justice, les magistrats des différentes cours et tribunaux et autres fonctionnaires œuvrant dans ce domaine, qui s’étaient rassemblés dans les enceintes du Lycée Nyakabiga en Mairie de Bujumbura.

Dans cette séance qui s’inscrit dans le cadre d’une campagne de moralisation entamée depuis quelques mois par le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye à l’intention des différentes catégories socio-professionnelles de la population burundaise, le Numéro Un Burundais a demandé aux participants de s’inspirer du droit traditionnel, de la morale, de la vertu et la vie sociale de nos ancêtres et dans d’autres sources normatives, des comportements axés sur le vécu quotidien afin de pouvoir redorer l’image de la justice burundaise.

En tant que Magistrat Suprême, Son Excellence Evariste Ndayishimiye leur a rappelé qu’ils jouent le rôle de garants d’une justice équitable. Il a insisté sur l’esprit patriotique qui devrait animer tous les magistrats Burundais, pour qu’ils ne se rendent pas complices d’une quelconque injustice sociale. Il les a également invités à s’y investir pour satisfaire toute la population qui a beaucoup d’indignations aujourd’hui, surtout par rapport à la difficulté d’accès à une justice équitable, les retards dans la mise en application des juridictions où il s’avère plus qu’urgent de mener une réforme profonde de ce secteur.

Le Chef de l’Etat a également fait savoir que le Burundi regorge de beaucoup de potentialités pour un relèvement économique. Il a appelé les membres du corps de la justice Burundaise à savoir bien servir le peuple, le seul véritable détenteur du pouvoir. Pour garantir une bonne gouvernance au Burundi, le Chef de l’Etat a également fait savoir qu’il s’est engagé, au nom du Peuple qui l’a mandaté, à sévir contre toute forme de corruption et de malversations économiques. Afin de pouvoir garantir cette démarche plus sûre vers un développement socio-économique durable, il a appelé tous les membres du corps de la justice à bannir à jamais la corruption et autres infractions connexes.

Avant de clôturer cette séance de moralisation, le Père de la Nation a recueilli les doléances de certains des membres du corps de la justice burundaise qui ont exprimé leurs préoccupations et leurs souhaits. Son Excellence Evariste Ndayishimiye les a encouragés et a promis de rester à leur côté. Il les a enfin invités à travailler en synergie pour promouvoir une juste équitable qui répond énormément aux attentes de toute la population.

shares