Kirundi || Français

Président Evariste Ndayishimiye : « Une Justice équitable et indépendante est un préalable à la paix et au développement socioéconomique »

Président Evariste Ndayishimiye : « Une Justice équitable et indépendante est un préalable à la paix et au développement socioéconomique »

Lors d’une réunion d’évaluation de la situation sécuritaire au niveau national organisée à Mutaho ce mercredi 06 octobre 2021, le Président de la République du Burundi SE Evariste Ndayishimiye a réaffirmé l’engagement du Gouvernement du Burundi à asseoir une Justice équitable et indépendante : « Tous les Hauts Cadres ayant la Sécurité, la Défense, la Justice et l’Administration dans leurs attributions doivent prendre un engagement personnel à œuvrer pour l’instauration d’une Justice équitable et indépendante au Burundi, car elle constitue un préalable à la Paix et au développement socioéconomique du pays. Gardons à l’esprit qu’il n’y a pas de Paix sans Justice et il n’y a pas de Paix sans pain. »

En effet, cette réunion a vu la participation de tous les Responsables des Ministères de la Justice, de la Défense nationale et de l’Intérieur et la Sécurité publique, qui collaborent habituellement à travers les Comités mixtes de sécurité établis sur toutes les collines du Burundi.

Bien que le constat soit généralement positif sur le plan sécuritaire, des incidents isolés ont été recensés notamment des actes de terrorisme que le monde entier s’est empressé de dénoncer et condamner. Au moment où les fêtes de fin d’année approchent, les Responsables administratifs et sécuritaires ont été exhortés à être proactifs et prendre des mesures anticipativement.

Autre engagement majeur issu de cette séance de travail hautement studieuse, les Magistrats et Procureurs promettent de relever le défi majeur identifié dans leur secteur, celui de l’impartialité et la lutte contre la corruption. Le Chef de l’État a qualifié cette journée de déterminante car « si elle est traduite en actions concrètes, la volonté exprimée par les intervenants marquera le début d’une nouvelle ère au Burundi et un bon démarrage de l’an 2022 pour tous les burundais ».

Pour des mesures urgentes à mettre en place sur des cas bien précis, le Chef de l’État Evariste Ndayishimiye a réaffirmé sa disponibilité à accompagner la transformation du système judiciaire burundais, dans le cadre du Conseil Supérieur de la Magistrature.

shares