Kirundi || Français

Un Forum national pour le développement au Burundi

Un Forum national pour le développement au Burundi

Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence, le jeudi 18 novembre au Palais des congrès de Kigobe, les travaux du Forum National de Développement du Burundi de deux jours.

Le Président de la République reconnaît que le Burundi dispose des ressources nécessaires pour son développement: « Nous sommes gâtés par la nature qui nous offre un bon climat, un sol et un sous-sol riches et des citoyens doués d’intelligence.
Il ne nous reste qu’à nous affermir et nous lever comme un seul homme pour valoriser ces dons naturels mis à notre disposition », disait-il au milieu de l’assemblée de l’élite burundaise.

Le Chef de l’État Ndayishimiye compte à travers ce forum de 2021, mobiliser l’ensemble des compétences des Burundais, pour une contribution aux différentes réflexions et actions visant à faire du Burundi un pays émergent en 2040.

Il déplore toutefois certains vices du passé et mauvaises habitudes du passé, accusant notamment certains fonctionnaires qui ont peu de soucis de servir convenablement les citoyens à la base, et se bousculer dans les villes en délaissant le monde rural qu’ils méprisent et veulent laisser croupir dans la misère. « J’exhorte ces derniers à se défaire de cet esprit et de s’inscrire dans la logique de relèvement communautaire initié par le Gouvernement », disait-il.

Ce forum traduit la volonté de la Présidence de la République d’opérationaliser le PND pour parvenir à « Un développement du Burundi, pensé par les Burundais, mis en œuvre par les Burundais et pour les Burundais » avec l’appui des partenaires techniques et financiers.

« Tout dirigeant doit savoir gérer la chose publique en bon père de famille et veiller à ce que tout citoyen participe dans la vie socio-économique et recouvre un bien-être qui lui convient », a martelé le Président Ndayishimiye rappelant qu’il ne se lassera jamais de le déclarer qu’au Burundi, chaque bouche doit avoir à manger et chaque poche doit avoir de l’argent.

Les experts nationaux panelistes ont eu à faire leurs présentations liées au développement rural et l’autosuffisance alimentaire, à la gouvernance, et le cadre macroéconomique pour la stabilité et la relance économique soutenue, en disséquant consécutivement les thèmes ci-dessous :

  1. Accroître et améliorer la production agricole burundaise
  2. Booster les exportations des produits agricoles
  3. promotion et gouvernance des contrats de partenariats publics-privés
  4. Gestion de la dette publique
  5. Gestion du marché et des réserves de change
shares