Kirundi || Français

La Première Dame exhorte les parents séropositifs à informer leurs enfants de leur séropositivité

La Première Dame exhorte les parents séropositifs à informer leurs enfants de leur séropositivité

La Première Dame du Burundi Son Excellence Angeline Ndayishimiye a, ce mardi 4 janvier, rehaussé de sa présence les cérémonies relatives à la célébration de Noël et du Nouvel An 2022 avec les enfants nés séropositifs pris en charge par l’Association Nationale de Soutien aux Séropositifs et malades du Sida(ANSS) et l’Association des Femmes Africaines face au Sida( SWAA-Burundi) où elle a lancé un appel vibrant aux parents d’informer leurs enfants nés séropositifs sur leur état de santé pour les mettre ensuite sous traitement antirétroviral afin qu’ils grandissent avec une bonne santé.

“ Il ya des parents qui cachent à leurs enfants leur séropositivité les empêchant ainsi de suivre le traitement antirétroviral; ils doivent savoir que ces enfants peuvent mener une vie normale lorsqu’ ils reçoivent une prise en charge appropriée”, a souligné la Première Dame tout en remerciant les Associations ANSS et SWA-Burundi qui s’occupent de ces enfants et qui ne ménagent aucun effort pour soutenir les personnes vivant avec le VIH/SIDA au Burundi.

SE Angeline Ndayishimiye a par ailleurs prodigué des conseils à ces enfants pour qu’ils contribuent à la lutte contre ce fléau en suivant les conseils de leurs parents et de leurs éducateurs visant à fuir la fornication.

“Je suis venue vous rendre visite comme un parent qui se soucie du bien être de  ses enfants. Ma présence ici est dans l’objectif de vous donner de l’espoir et vous témoigner nôtre amour envers vous”, a indiqué la Première Dame en remerciant l’ANSS et SWAA-Burundi pour cette initiative d’organiser la fête de Noël et du Nouvel An 2022 pour ces enfants et la Société Interpetrol pour son appui financier.

Elle s’était munie d’une assistance alimentaire qu’elle a par la suite octroyée aux associations ANSS et SWAA-Burundi comme appui à leur noble mission de soutenir les séropositifs.

La Première Dame du pays s’est en outre rendue en Zone Rohero pour s’enquérir des conditions de vie des enfants nés séropositifs ayant développé la non observance du traitement antirétroviral qui sont pris en charge par l’ANSS à travers la Maison de la Joie.  Cet établissement abrite 11 enfants de moins de 12 ans ainsi qu’une femme de 32 ans qui souffraient de la malnutrition sévère avant de bénéficier de l’aide de cette association.

Ces cérémonies ont débuté par une messe célébrée à la chapelle de la Paroisse Cathédrale Regina Mundi où, s’appuyant sur l’Evangile selon Jean 6:34-44, l’Abbé Bétou Bertin a invité les chrétiens à s’aimer les uns des autres étant donné que Dieu lui-même est amour.

shares