Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat se dit engagé à faire de la jeunesse Burundaise la base du patriotisme éclairé afin qu’elle soit un acteur du changement positif du pays

Le Chef de l’Etat se dit engagé à faire de la jeunesse Burundaise la base du patriotisme éclairé afin qu’elle soit un acteur du changement positif du pays

Au cours d’une séance de moralisation qu’il a animée ce samedi 29 janvier 2022 à l’intention des jeunes encadrés par le Centre-Jeunes Kamenge, pour échanger sur la contribution de la jeunesse au développement socio-économique du pays, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a réitéré l’engagement du gouvernement Burundais à inculquer aux jeunes les valeurs et les bases d’un patriotisme éclairé afin de faire d’eux des acteurs d’un changement radical et positif du Burundi.

Au cours de cette séance, le Président Evariste Ndayishimiye a rappelé aux jeunes leur responsabilité et leur rôle dans le développement socio-économique de leur pays. Il a révélé aux jeunes présents dans cette séance qu’ils sont des acteurs d’un Burundi nouveau. Le Numéro Un Burundais indique qu’il s’est engagé à soutenir considérablement les initiatives entrepreneuriales des jeunes pour qu’ils puissent contribuer dans le relèvement économique du pays.

A ce même sujet, le Président de la République exhorte les jeunes Burundais à se cultiver à travers la lecture afin de s’inspirer des expériences des autres, leurs idées et leurs profits. Il donne l’exemple des pays développés qui n’auraient jamais connu leur apogée n’eut été la prise de conscience collective de leur population, particulièrement la jeunesse active. Étant donné que le Burundi regorge de beaucoup de potentialités naturelles pour se développer, le Président Ndayishimiye indique que le gouvernement burundais a mis l’agriculture et l’élevage au centre du développement à l’image des pays comme la Chine, l’Israël, la Corée du Sud, la Suisse etc; jusqu’à exporter l’excédent de la production et ainsi accéder aux marchés étrangers.

Dans cette séance de moralisation qui a également vu la participation des représentants du Programme d’Autonomisation Économique et d’Emploi des Jeunes PAEEJ, différents jeunes entrepreneurs ont eu l’occasion de partager leurs expériences dans leurs parcours entrepreneurials où ils ont parlé de leurs projets, les défis et/ou succès. Parmi eux, retenons une jeune demoiselle du nom de Sonia Izere, qui a reçu un don de capital de la part du Chef de l’Etat lors de la 5è Édition de la conférence nationale des jeunes et qui détient actuellement sa propre entreprise d’élevage de poules.

A travers ces témoignages, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye s’est réjoui de l’éveil de la conscience de la jeunesse burundaise qui est en train de rompre définitivement avec les vieilles mentalités divisionnistes qui ont longtemps freiné le développement socio-économique du Burundi.

En clôturant la séance, il a recommandé aux jeunes sans occupation de recourir à leur propre employabilité à travers des opportunités de leur pays comme l’exploitation des ressources naturelles agricoles et minières, le développement du tourisme, la promotion des chaînes de valeurs entre producteurs et vendeurs etc.

Vous saurez que dans le mot de bienvenue, le Maire de la ville de Bujumbura Jimmy Hatungimana a rappelé que ces séances s’avèrent plus que nécessaires pour garantir la participation des jeunes dans la lutte contre la pauvreté et dans la promotion du développement intégral. Il a rappelé aux jeunes de la Mairie qu’il est impératif de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières contre la COVID-19, indiquant pour autant qu’en se protégeant, on protège également son prochain.

shares