Kirundi || Français

La femme, actrice de la paix dans la Région des Grand Lacs

La femme, actrice de la paix dans la Région des Grand Lacs

La Première Dame et Présidente de l’Office de la Première Dame pour le Développement au Burundi OPDD-Burundi a procédé, ce jeudi 19/5/2022, à l’ouverture de la troisième Assemblée Générale ordinaire du Forum Régional des Femmes de la CIRGL.

Cette activité a regroupé les femmes leaders en provenance de 10 Pays dont le Burundi, le Congo, le Rwanda, le Kenya, l’Ouganda, la RDC, le Sud Soudan, le Soudan, la République Centre Africaine et la Zambie.

La Présidente de la CIRGL Mme Athia Moustafa a, dans son mot de circonstance félicité Son Excellence la Première Dame du Burundi Angeline Ndayishimiye, elle qui ne cesse de se donner corps et âme pour l’autonomisation de la femme et le bien-être de tous. Elle l’a remerciée d’avoir accepté de venir lancer les activités  de cette Assemblée Générale ordinaire du Forum Régional des Femmes. 

Elle a aussi indiqué que l’objectif de ce forum est pour évaluer l’impact qu’a fait la pendémie de COVID-19, mais aussi les conséquences des activités des groupes armés sur les femmes et les enfants dans les Etats membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs, CIRGL. 

Dans son discours, Son Excellence la Première Dame du Burundi  Angeline Ndayishimiye a fait savoir  que les femmes sont des actrices de paix et de développement partout dans le monde, et que leur rôle est incontournable dans la consolidation de la paix.

Selon la Première Dame, le Forum Régional des Femmes de la CIRGL vise à renforcer les droits des femmes dans la région des grands lacs, à promouvoir la participation équitable des femmes et des hommes à tous les niveaux, afin de veiller à ce que les principes de l’autonomisation des femmes et de l’égalité des sexes soit ancré dans le processus de gouvernance et de développement de cette dernière.

Elle a souligné que, de par sa sensibilité particulière en tant  que mère, épouse, nourricière, éducatrice, productrice et reproductrice, la femme  a toujours joué un rôle prépondérant  avant, pendant et lors de  l’établissement  et la consolidation de la paix  dans la société. Par conséquent, elle demeure le pilier de la paix et source du développement ici et maintenant. Ainsi, le développement durable est celui qui doit inclure toutes les couches sociales en attachant une importance capitale sur celle des femmes du fait qu’elles constituent une grande proportion de la population. 

Pour que ce forum soit actif et remplisse convenablement ses missions, chaque pays de la conférence doit mettre en place le forum national des femmes, a-t-elle ajouté ! Elle a ainsi demandé les pays de la CIRGL qui n’ont pas encore mis en place ce mécanisme de le faire sans tarder.

A l’occasion de ce Forum, le Secrétaire Exécutif adjoint de la CIRGL Ibrahim Al-Mohamad a remis à la Première Dame du Burundi un cadeau, en guise de remerciements pour son incomparable contribution au développement du pays à travers ses actions qui vont dans le sens de l’autonomisation de la femme.

shares