Kirundi || Français

« L’implication de tout un chacun est essentiel dans la bonne gestion de l’hygiène menstruelle pour nos jeunes filles et femmes »

« L’implication de tout un chacun est essentiel dans la bonne gestion de l’hygiène menstruelle pour nos jeunes filles et femmes »

Ce vendredi 03/5/2022, le Burundi s’est joint au reste du monde pour célébrer la Journée Internationale dédiée à l’hygienne menstruelle.

Cette journée est célébrée normalement tout le l 28 mai de chaque année .

Au stade Muremera de la Province Ngozi, les jeunes filles, elèves et non-scolarisés, les mamans, les éducateurs, les agents de l’administration locale et certains hauts cadres du gouvernement ainsi que d’autres étaient au rendez-vous.

Les mots clés qui revenaient de tous ceux qui ont pris la parole est que toute personne doit s’engager pour la bonne gestion de l’hygiène menstruelle afin de préserver la bonne santé de nos jeunes filles et femmes.

Dans son allocution, le Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le SIDA, Dr. Sylvie Nzeyimana, a indiqué que le gouvernement du Burundi à travers ce ministère ne ménage aucun effort pour que la question de l’hygiène menstruelle ne soit plus un handicap à la santé et finalement au développement des filles et femmes du pays. Tout Burundais doit comprendre que cette campagne lui appartient, a-t-elle ajouté.

Prenant la parole, S.E Angeline Ndayishimiye  a rappelé que dans l’histoire, les femmes ou filles en période menstruelle étaient malginalisées et ne pouvaient même pas faire certaines activités ménagères. Elle a ajouté que les choses sont maintenant révolues! 

Une fille ou femme en cette période peut plutôt utiliser du matériel approprié et continuer ses activités génératrices de revenus.Elle peut à titre d’exemple faire la charpentrie, la mécanique, etc. 

Il est temps de briser les tabous autour de ce thème et améliorer le dialogue permanent entre les parents et leurs enfants, tout en préservant la culture burundaise, a-t-elle martelé S.E Angeline Ndayishimiye. Les jeunes filles devraient savoir tout ce qui est en rapport avec l’hygiène menstruelle dès le bas âges pour éviter de faire face aux difficultés le premier jour de l’apparition des règles. 

Pour terminer, S.E Angeline Ndayishimiye a distribué des kits d’hygiène aux jeunes filles de la Province Ngozi, dans ces kits se trouvaient les serviettes réutilisables pour l’hygiène menstruelle.

shares