Kirundi || Français

La célébration de la Journée du Patriotisme au Burundi était placée sous le signe d’une renaissance nationale

La célébration de la Journée du Patriotisme au Burundi était placée sous le signe d’une renaissance nationale

Ce 08 juin 2022, le Président de la République S.E Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence les cérémonies officielles marquant la célébration de la Journée Nationale du Patriotisme qui étaient organisées à Gitega, la capitale politique du Burundi. 

La journée ayant coïncidé avec la commémoration du deuxième anniversaire de la mort inopinée de feu Président Pierre Nkurunziza, Guide suprême du Patriotisme au Burundi, les cérémonies officielles ont débuté par un moment de prières, de recueillement et un dépôt de gerbes de fleurs sur le Mausolée érigé au centre de Gitega, en présence de la Famille biologique du Guide Suprême du Patriotisme, des Hauts Cadres de l’Etat et des Membres du Corps diplomatique et consulaire. 

Les cérémonies se sont ensuite poursuivies au Stade Ingoma où toutes les institutions publiques étaient représentées, essentiellement les Élus, les Hauts Cadres et Cadres de l’Etat nommés par décret présidentiel. Cette deuxième partie de la Journée Nationale du Patriotisme était articulée autour de quatre grands thèmes relatifs au Patriotisme développés par des experts nationaux dans l’objectif d’aiguiser le sens patriotique des leaders présents dans l’assistance.

Tous les intervenants se sont inspirés de l’Histoire du Burundi, une Nation et un peuple qui sont nés de la bravoure, de l’unité et du Patriotisme des fondateurs du Royaume du Burundi: “Nous devons consolider les fondements posés par nos ancêtres, qui ont fait de l’unité, de l’identité et de la fierté nationales des piliers de notre Nation” 

Ils ont tous salué l’héritage de feu Président Pierre Nkurunziza qui s’est personnellement investi pour rassembler tous les Burundais autour d’un même idéal, celui d’un Burundi uni, prospère et digne:

“Le Président Pierre Nkurunziza nous a rappelé que nos diversités sont notre richesse. Il a rappelé à cette génération que les divisions ethniques n’ont plus leur place au Burundi. Pour marquer l’impact de son héritage, sa dernière demeure mérite de porter le nom de Mausolée de la Renaissance” 

Embrayant sur le même sujet, l’expert Pr Firmin Ndimira a indiqué que le patriotisme passe aussi et essentiellement par une meilleure gestion de la chose publique:

“Je salue le leadership du Président Evariste Ndayishimiye qui impulse un nouvel élan du développement socio-économique du Burundi. L’introduction du budget-programme permettra sans doute au Gouvernement d’améliorer sensiblement leurs performances et leur impact sur les conditions de vie des burundais.” 

Prenant la parole pour enrichir les enseignements patriotiques, le Président Evariste Ndayishimiye s’est réjoui d’un changement radical de mentalités des burundais qui ont définitivement dépassé les divisions ethniques et n’aspirent plus qu’à la Paix et au développement socio-économique: 

“L’impact de l’héritage de feu Président Pierre Nkurunziza se manifeste aujourd’hui dans l’amour que les burundais portent à leur patrie. Leurs paroles et leurs actions démontrent de plus en plus leur attachement au Burundi et cela se traduit par des investissements nationaux en nette hausse. Les retombées s’observent également dans le retour acclamé du Burundi sur la scène internationale.” 

Le Président Evariste Ndayishimiye se félicite également de la volonté affichée par les Responsables politiques et administratifs pour redresser économiquement le Burundi en faisant toujours prévaloir la Loi dans la gestion de la chose publique. 

Toutefois, le Chef de l’Etat dénombre des défis qui subsistent dans le secteur de la Justice et de la Fonction publique:

“S’il est vrai que la majorité de burundais adhère au projet de la renaissance nationale par un retour aux valeurs d’Ubuntu et de l’Etat de droit, certaines mentalités ont la peau dure. Les fonctionnaires de l’Etat doivent se ressaisir et comprendre qu’ils ont des comptes à rendre au peuple burundais. “ 

En effet, le Président Ndayishimiye rappelle avec insistance que la planification et l’exécution des politiques publiques incombent aux fonctionnaires de l’Etat qui s’arrogent souvent le droit de travailler à perte impunément. Il a indiqué que ces attitudes improductives doivent être combattues car elles favorisent la pauvreté, source de tous les maux. 

Avant de clôturer son intervention, le Président Evariste Ndayishimiye a invité tous les participants à observer une minute de silence en hommage à feu Président Pierre Nkurunziza, affectueusement dénommé “Sogokuru” par tous les burundais.

Ces cérémonies officielles étaient organisées conformément à la Loi du 04 juin 2021 portant Instauration et Octroi du Statut de Guide Suprême du Patriotisme au Burundi de feu Président Pierre Nkurunziza.

shares