Kirundi || Français

Le Vice-Président Bazombanza rehausse les états généraux de l’éducation

Le Vice-Président Bazombanza rehausse les états généraux de l’éducation

Ce mardi 14 juin 2022, le Vice-Président de la République SE Ir Prosper BAZOMBANZA a représenté le Chef de l’Etat Burundais au lancement des assises nationales des états généraux de l’Éducation organisées, à Bujumbura, par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Recherche Scientifique sous le thème : « Bâtir un système éducatif performant pour un meilleur avenir au Burundi »

Dans son discours, le Vice-Président de la République SE Ir Prosper BAZOMBANZA a précisé que la tenue de ces états généraux de l’éducation est une occasion qui constitue un cadre d’échanges très approfondi sur le système éducatif burundais, en vue d’arrêter des stratégies lui permettant d’être davantage plus performant. « Ces états généraux essayeront de trouver des pistes de solution aux défis identifiés au cours des travaux préparatoires », a-t-il dit. Et « ces assises correspondent donc à un engagement effectif du gouvernement Burundais pour repenser en profondeur son système éducatif », a-t-il renchéri.

Le Ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique a fait savoir que les présentes assises se tiennent dans le prolongement de celles organisées en 2014 et malgré les différentes réformes qu’a récemment connues le ministère de l’éducation nationale, les défis ne manquent pas.
Et « pour les relever, il est indispensable que tous les acteurs et partenaires de l’éducation soient réellement impliqués et mis à contribution », a-t-il ajouté. Le représentant du Coordonnateur-Résident du système des Nations Unies au Burundi a, quant à lui, réitéré la disponibilité de l’ensemble des partenaires au développement à accompagner les pouvoirs publics dans la mise en œuvre des politiques sociales notamment celles de l’éducation.

Le Vice-Président Burundais a appelé à tout un chacun en particulier la jeunesse à changer de mentalités et de comportement car les emplois rémunérés de la fonction publique se font de plus en plus rares. Le gouvernement a déjà mis en place des structures d’accompagnement et de soutien à la problématique de l’employabilité des jeunes entre-autres la Banque des jeunes, la Banque des Femmes, le Programme d’Autonomisation Économique et d’Emploi des jeunes, les coopératives de production et de vente. Le Vice-Président de la République a mentionné que dans le but de renforcer la professionnalisation de l’enseignement, l’accent a été mis sur l’enseignement des métiers et le centre régional en construction à Rusi dans la province Karusi n’est qu’un exemple.

Le Vice-Président de la République a en outre rappelé que le seul secteur de l’éducation nationale mobilise plus de 20% des dépenses de l’Etat, ce qui démontre l’importance que l’État attache à ce secteur considéré comme la pierre angulaire du développement national. Le Vice-Président de la République a vivement félicité la population burundaise qui s’est approprié les innovations introduites et qui se donne corps et âme dans la construction des infrastructures scolaires. Et d’ajouter que le gouvernement compte sur le soutien inlassable de nos partenaires au développement et leur accompagnement dans la mise en œuvre des recommandations qui en sortiront et les résultats de ces états généraux seront portés plus loin au sommet mondial sur l’éducation prévu à New York en septembre de cette année.

Pour clôre, Son Excellence Ir Prosper BAZOMBANZA a terminé son propos en soulignant que le gouvernement responsable et laborieux sous la houlette de son Excellence Général Major Evariste NDAYISHIMIYE ne ménagera aucun effort pour répondre positivement aux besoins du secteur de l’éducation dans les proportions des moyens de l’Etat.

shares