Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat appelle au renforcement de l’unité nationale socle du développement

Le Chef de l’Etat appelle au renforcement de l’unité nationale socle du développement

Alors qu’il dispensait les enseignements aux leaders clôturant la Prière Nationale d’Action de Grâce le samedi 18 juin à Muramvya, date qui coïncide avec son anniversaire de 2 ans au pouvoir, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a appelé au renforcement de l’unité nationale et de la cohésion sociale pour promouvoir le développement du pays.

Développant le thème de l’unité, le Président de la République a signifié que les Burundais n’ont pas de raisons de se diviser car ils partagent le même pays, prient le même Dieu, parlent la même langue et se conforment aux mêmes lois du pays. Selon lui, ce sont les dirigeants qui sont souvent à l’origine des divisions pour protéger leurs intérêts personnels.

“Un leader est le pilier de l’unité nationale des Burundais qui constitue le socle du développement. Il devrait être médiateur et se comporter en père de famille”, a laissé entendre le Président Ndayishimiye avant d’ajouter qu’un bon leader croit avant tout en Dieu et accepte de marcher selon sa volonté.

Le Numéro Un Burundais exhorte ses compatriotes Burundais à ne plus perdre le temps pour des choses futiles mais de s’atteler plutôt au travaux de développement.

“Si nous voulons vivre dans un pays paisible et prospère, nous devons préserver notre unité”, a-t-il déclaré, invitant tous les Burundais à prier pour le maintien de la paix dans le pays, dans la région et dans le monde entier.

La première partie des enseignements a été assurée par Cheikh Ramadhan Ndikumana qui a demandé aux leaders de servir le peuple comme il le faut  pour ne pas attirer la colère de Dieu sur le Burundi et les Burundais.

shares