Kirundi || Français

Le Chef de l’Etat Burundiais satisfait des conclusions du troisième sommet des Chefs d’Etat de l’EAC

Le Chef de l’Etat Burundiais satisfait des conclusions du troisième sommet des Chefs d’Etat de l’EAC

Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye est rentré d’une mission de travail à Nairobi en République du Kenya, où il avait pris part au sommet régional des Chefs d’État sur la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), qui s’est tenu ce lundi 20 juin 2022.

Dans un point de presse qu’il a animé à l’aéroport international Melchior Ndadaye après sa descente de l’avion, le Président Ndayishimiye a fait savoir qu’il avait participé dans un sommet des Chefs d’États de l’EAC pour évaluer l’état d’avancement de la mise application des décisions qui avaient été prises dans le récent conclave tenu au mois d’avril où plusieurs stratégies avaient été arrêtées en vue d’amener la stabilité à l’Est de la RDC.

Son Excellence Evariste Ndayishimiye indique que lors du sommet de ce 20 juin 2022, les Chefs d’États de l’EAC ont félicité le Président Kenyan Son Excellence Uhuru Kenyatta pour avoir réussi toutes les missions lui confiées par la région par rapport au rétablissement de l’ordre dans l’Est de la RDC et se réjouissent aussi du processus politique déjà entamé où tous les groupes armés ont déjà accepté de déposer les armes afin de rejoindre la table des négociations.

« Au niveau sécuritaire, le sommet regrette néanmoins qu’il y ait un mouvement dénommé M23 qui continue les hostilités. Après analyse profonde de la situation, le sommet ordonne que les hostilités soient arrêtées immédiatement et que ce mouvement regagne sa position de départ », a indiqué le Président Ndayishimiye.

A ce sujet, le Numéro Un Burundiais a fait savoir que les Chefs d’État ont aussi analysé le rapport de l’état d’avancement du plan de stabilisation de l’Est de la RDC. Ils se réjouissent du travail fait par les chefs des forces de défenses de l’EAC sur l’organisation de la Force Régionale, sa structure et l’action de chque pays.

En outre, le Président de la République du Burundi a indiqué que les chefs d’État membre de l’EAC se réjouissent de l’étape déjà franchie par les chefs des forces de défenses, en ce qui est de l’organisation de la Force Régionale, sa structure et l’action de chacun, où tous les pays se sont convenus de s’y impliquer.

En ce qui est du cadre de déploiement, de l’articulation et de la répartition des missions des unités de chaque pays, Son Excellence Evariste Ndayishimiye a révélé que les Chefs d’États ont adopté à l’unanimité le plan d’opération conjointe et sa mise en œuvre.

Concernant ceux qui ont commencé à divulguer des discours de haine à caractère ethnique, Son Excellence Evariste Ndayishimiye a fait savoir que les Chefs d’État recommandent l’arrêt immédiat de ces propagandes ethniques qui n’ont d’autres visées que de diviser la population.

« Sur la situation au Soudan du Sud, les Chefs d’États se réjouissent de l’étape déjà franchie dans le rétablissement de l’ordre, la paix et la sécurité dans ce pays », a-t-il conclu

shares