Kirundi || Français

Le Président Ndayishimiye recommande au Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA d’analyser objectivement les problèmes et de proposer des solutions aux Chefs d’Etat

Le Président Ndayishimiye recommande au Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA d’analyser objectivement les problèmes et de proposer des solutions aux Chefs d’Etat

Au cours d’une audience accordée à une délégation du Conseil de Paix et de Sécurité, le mardi 22 juin au Palais Ntare Rushatsi, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a fortement recommandé au Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine d’analyser profondément et objectivement les situations problématiques qui s’observent en Afrique et proposer des solutions aux Chefs d’Etat.

Au cours des échanges avec cette délégation qui était conduite par l’Amb. Daniel OWASSA, Président du Conseil de Paix et de Sécurité, le Numéro Un Burundais a relaté l’expérience du Burundi comme un pays post conflit qui  a été secoué par des crises répétitives depuis l’époque coloniale mais qui vit une renaissance en essayant de promouvoir son développement socio-économique.

 « Le Burundi est un pays qui a connu un conflit interne marqué par des divisions et des massacres », a indiqué le Chef de l’Etat qui se réjouit que cette période est révolu et que les Burundais ayant compris le slogan « Tous ensemble, rien n’est impossible », se regroupent à présent en coopératives pour augmenter la production.

« Le grand problème que nous avons en Afrique est que nous comptons toujours sur l’aide extérieure alors que nous avons des richesses. Et tant que nous sommes pauvres, nous n’aurons pas de paix », a souligné le Président Ndayishimiye invitant les pays Africains à travailler d’arrache-pied pour promouvoir leur auto développement, sans oublier de revenir aux anciennes valeurs qui visaient la création d’une Afrique unie.

Le Chef de l’Etat a également évoqué l’importance de combattre le désœuvrement des jeunes afin de prévenir leur implication dans des groupes armés terroristes.

La délégation du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine a salué la vision du Président Burundais de promouvoir l’autonomisation des jeunes Africains en vue de les inciter à contribuer au développement de leurs pays, comme le témoigne la conférence des jeunes africains tenue à Bujumbura en date du 23 avril 2022.

Par ailleurs, les Ambassadeurs des pays membres de l’Union Africaine ont rendu hommage au Chef de l’Etat Burundais pour sa contribution au renforcement de la bonne gouvernance et de la lutte contre le terrorisme en Afrique comme stipulé dans son discours prononcé Malabo à l’occasion du Sommet des Chefs d’Etat de l’Union Africaine.

 «  Nous sommes venus vous témoigner notre soutien et encourager le Burundi à persévérer dans la voie qu’il a choisie », a laissé entendre l’Amb.OWASSA, en réitérant au Président Ndayishimiye la volonté du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine de toujours puiser la sagesse dans ses conseils précieux.

shares