Kirundi || Français

Le Vice-Président Burundais rehausse les cérémonies de lancement de la semaine de l’industrialisation

Le Vice-Président Burundais rehausse les cérémonies de lancement de la semaine de l’industrialisation

Au nom du Président de la République du Burundi, le Vice-Président de la République SE Ir Prosper BAZOMBANZA a rehaussé mardi 20 juin 2022, les cérémonies de lancement de la semaine de l’industrialisation du Burundi organisées, à Bujumbura, par le Ministère en charge de l’industrie sous le thème : « la promotion de l’industrie au Burundi durant la période de la 3è décennie du développement industriel de l’Afrique et sa compétitivité dans la ZLECAF ».

Le Vice-Président de la République SE Ir Prosper BAZOMBANZA a fait savoir que les Nations Unies a proclamé la période 2016-2025 comme Troisième Décennie du Développement Industriel de l’Afrique en juillet 2016. « Son opérationalisation contribue au programme 2030 et aux Objectifs du Développement Durable (ODD), particulièrement l’ODD 9 qui consiste à construire une infrastructure résiliente, à promouvoir une industrialisation inclusive et à encourager l’innovation », a-t-il martelé.

Son Excellence Ir Prosper BAZOMBANZA a donc précisé que c’est dans ce cadre que le Président de la République SE Général Major Evariste NDAYISHIMIYE a été désigné comme champion pour le développement industriel pour la période couvrant les années 2022 & 2023.

Le Vice-Président de la République a en outre conseillé aux investisseurs et industriels Burundais d’intégrer les communautés sous-régionales et régionales pour ne pas faire cavalier seul dans la marche vers le développement ; au moment où la plus récente et qui est d’actualité est la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF), créée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine conformément à son agenda 2063, »L’Afrique que nous voulons »

Le Vice-Président de la République SE Ir Prosper BAZOMBANZA a enfin rappelé les différents projets qui sont entrain d’être exécutés dans tout le pays entre-autres projet de construction du chantier naval, la construction du terminal frigorifique à l’aéroport international Melchior Ndandaye, le projet de construction du chemin de fer Uvinza-Musongati-Gitega-Kindu, et remercié les organisateurs de cette semaine dédiée à l’industrialisation sans oublier ceux qui ne cessent d’appuyer le Burundi dans ses efforts de développement industriel et de croissance économique.

Prenant la parole, la ministre ayant l’industrie dans ses attributions a précisé que le développement de l’industrie apparaît comme un alternatif pour le Burundi et que les différentes initiatives entreprises par les institutions et organisations oeuvrant dans le secteur industriel nous font espérer que d’ici quelques années, les produits transformés pourront être compétitifs au niveau sous-régional et international.

Le Président de l’Association des Industriels du Burundi (AIB) a, quant à lui, signalé qu’au cours de cette semaine dédiée à l’industrialisation, des solutions à certains défis seront proposées tandis que d’autres verront des réponses au fur et à mesure de la mise en œuvre de la stratégie et la politique nationale de l’industrialisation.

shares