Kirundi || Français

La Première Dame S.E Angeline NDAYISHIMIYE lance la campagne de traitement des fistules obstétricales et la campagne de distribution des moustiquaires

La Première Dame S.E Angeline NDAYISHIMIYE lance la campagne de traitement des fistules obstétricales et la campagne de distribution des moustiquaires

Ce vendredi 09/9/2022, la Première Dame et Présidente de l’OPDD-Burundi a lancé deux campagnes importantes à Gitega. La première campagne était celle de traitement des fistules obstétricales qui va durer 2 mois au Centre URUMURI de l’hôpital régional de Gitega.

Le thème de cette est: »La fistule obstétricale est évitable, traitable et guérissable ». 

« Le centre URUMURI construit sous le financement de la Fondation Bonne Action UMUGIRANEZA est venu comme une grande solution en ce qui est du traitement de la maladie des fistules obstétricales »,  a déclaré le Représentant du FNUAP au Burundi. Cette maladie qui est à la base de marginalisation handicape le développement des familles dans pas mal de foyers. Il a réitéré  l’engagement de FNUAP à l’éradication de cette maladie. 

Dans leur témoignages, les jeunes filles et mamans qui sont guéries après avoir été traitées ont remercié Son Excellence la Première Dame du Burundi ainsi les partenaires au développementque pour leur soutient aux patients de la fistule obstétricale. 

Dans son discours, la Première Dame S.E Angeline NDAYISHIMIYE se dit satisfaite du fait que cette maladie est déjà connue et que même les hommes commencent à comprendre qu’elles doivent accompagner leurs épouses à l’hôpital. Elle a alors  appelé les familles et tous les partenaires au développement à redoubler d’efforts afin d’éradiquer complétement cette maladie. 

Après cette activité, la Première Dame et Présidente de l’OPDD-Burundi s’est rendu à Murayi en Commune Giheta de la même Province de Gitega pour lancer officiellement les activités de la campagne de distribution de masse des moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action. C’est dans la perspective d’éradiquer le paludisme dans notre pays.

Le délégué du Représentant de l’OMS au Burundi Dr Théodore Yao a déclaré que les Nations Unies continueront à appuyer le Gouvernement du Burundi dans la lutte contre le paludisme qui constitue une grande ménace pas seulement au Burundi mais dans la majeure partie de l’Afrique du Sud Sahara. 

Dans son discours, la Première Dame S.E Angeline Ndayishimiye a indiqué que le Burundi a déjà initié pas mal de programmes pour éradiquer le paludisme. Elle a exhorté la population à bien utiliser ces moustiquaires pour se protéger contre le paludisme et appliquer toutes les mesures d’éloignement des mousticaires, vecteurs de la malaria. S.E Angeline NDAYISHIMIYE a également invité l’administration à être très vigilante pour que ces moustiquaires ne soient pas vendus pour être utilisés dans les pépinières comme ça a été le cas les années antérieures.

shares