Kirundi || Français

Le Président Ndayishimiye se dit satisfait de la mission effectuée en Tunisie

Le Président Ndayishimiye se dit satisfait de la mission effectuée en Tunisie

 

Le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye est rentré ce lundi 21 novembre 2022 après une mission de travail effectuée en Tunisie où il a pris part au 18ème Sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie, tenu à Djerba en date du 19 au 20 novembre.

 

Cette conférence qui a vu la participation de 31 Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays  ayant le français  en partage était principalement consacrée aux échanges dans le but de relever les défis observés dans le domaine digital et dans l’intégration des femmes et des enfants dans les projets de développement, a révélé le Président de la République,  qui a également mentionné que ce fût une occasion de signaler quelques obstacles à l’apprentissage et à l’usage  accrue de la langue française au Burundi et dans la Communauté Est Africaine notamment le manque de bibliothèques modernes.

 

En marge de ce sommet, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste a eu plusieurs entretiens fructueux avec différents leaders politiques dont certains ont abouti à la signature des accords de coopération.

 

“ Suite à notre rencontre avec le Président Tunisien, Son Excellence Kaïs Saied dans le cadre du renforcement des relations, des accords de coopération ont été signés dans le domaine économique et des TIC”, a dit le Numéro Un Burundais ajoutant qu’un tête à tête avec Son Homologue Français, Son Excellence Emmanuel Macron lui a permis de solliciter l’appui de l’Union Européenne dans la résolution du conflit en RDC. Il a en outre indiqué que le Président Français félicite le Burundi pour les efforts investis dans le recouvrement de la paix au Sud Kivu.

 

“ Lea communautés locales  se réjouissent  que depuis l’arrivée des troupes Burundaises au Sud-Kivu, il y ait la paix et la tranquillité. Ce qui signifie que le contingent Burundais s’est avéré d’une importance capitale dans cette région”, a déclaré le Président Burundais.

 Il a tenu à préciser qu’une équipe technique mixte chargée d’élaborer la feuille de route pour la mise en application des accords résultant de cet entretien sera bientôt mise sur pied comme convenu avec Son Homologue Français qui a promis non seulement d’intervenir  dans le processus de paix en RDC mais aussi en apportant son appui dans la promotion du secteur de l’éducation et de l’agriculture au Burundi.

 

Autres rencontres fructueuses évoquées, c’est notamment son entretien avec M. Francis Drouin, Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie pour échanger sur les voies et moyens de renforcer les relations avec le Parlement du Burundi notamment à travers l’échange d’expérience et d’expertise.

 

Enfin le Chef de l’Etat Burundais a laissé entendre que dans une vidéoconférence qui a réuni le médiateur dans le processus de paix de Nairobi, le Président Angolais, le Président de la RDC et lui même, Président en exercice de l’EAC, ils se sont convenus de convaincre le M23 de retourner à son ancien territoire en attendant l’issue des négociations qu’ils s’engagent à accélérer. 

 

shares