Auteur : Doriane Munezero

Feu Président Pierre Nkurunziza «laisse un héritage au delà des frontières Burundaises»

Feu Président Pierre Nkurunziza a été inhumé ce vendredi 26 juin 2020 dans la capitale politique Gitega, après des cérémonies et des honneurs dignes du Père de la Nation qu’il fût. Du début à la fin, ces cérémonies d’adieu étaient présidées par le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye en présence de la famille biologique de Feu Président Pierre Nkurunziza et des milliers de burundais et membres des délégations étrangères (Tanzanie, Kenya, USA, Turquie, Chine, France, Belgique, Congo, RDC, Zambie, Guinée Équatoriale, Russie…etc.) rassemblés pour rendre les derniers hommages au Guide Suprême du Patriotisme. 

A la fin des cérémonies d’inhumation, le Chef de l’Etat Son Excellence Evariste Ndayishimiye a eu l’occasion d’exprimer la reconnaissance du peuple burundais aux délégations étrangères venues soutenir et réconforter le Peuple et le Gouvernement burundais. C’est au Palais de Gitega que le Président de la République s’est entretenu avec les Envoyés Spéciaux de ses Homologues de la Zambie, de la Guinée Équatoriale et de la République Unie de Tanzanie.

Son Excellence la Première Dame de la République de Zambie, qui était accompagnée par le Ministre zambien des Affaires étrangères, s’est dit profondément touchée par la disparition du Président Pierre Nkurunziza dont elle gardera la vision et l’attachement à Dieu: « Au delà de mon statut de Première Dame, aujourd’hui je suis venue au Burundi en tant qu’amie du peuple burundais. Je pleure avec vous la disparition d’un Grand Homme d’Etat et un Grand Serviteur de Dieu. Il était pour plusieurs un mentor et un modèle. Puissions-nous tous poursuivre, préserver son héritage et perpétuer sa vision d’un Burundi et d’une Afrique prospères et marchant dans la crainte de Dieu. » 

Le Ministre équato-guinéen des Affaires Étrangères était porteur d’un message d’amitiés et de réconfort du Président Teodoro Obiang Nguema M. et du peuple équato-guinéen. Il a assuré à Son Excellence Evariste Ndayishimiye du soutien et de l’engagement de la Guinée Équatoriale à œuvrer à la pérennisation des liens fraternels existant entre les deux pays, des liens qui s’étaient renforcés sous la Présidence de Feu Président Pierre Nkurunziza. 

Le Premier Ministre de la République Unie de Tanzanie S.E Kassim Majaliwa était à la tête d’une grande délégation dont l’ancien Président tanzanien S.E Jikaya Mrisho Kikwete et son épouse faisaient partie. A défaut de pouvoir se rendre en personne à Gitega, Son Excellence John P. Magufuli a donné à son Premier Ministre la mission de « réconforter la famille de celui qui était un Frère pour lui, et tout le peuple burundais »: « La Tanzanie et le Burundi sont plus que des pays limitrophes, ce sont des pays frères et c’est pour cette raison que le Président Magufuli réitère ses condoléances les plus attristées au peuple burundais et réaffirme sa volonté de préserver les liens forts et privilégiés qui unissent nos deux peuples. » Dans un autre registre, S.E Kassim Majaliwa a affirmé que « c’est aussi au nom de cette fraternité que le Président Magufuli entend plaider et soutenir la demande du Burundi à intégrer la SADC car tel fût le vœu de Feu Président Pierre Nkurunziza » 

Au nom du peuple et du Gouvernement burundais, le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye s’est réjoui de l’amitié et de la fraternité témoignées au peuple burundais en ce jour particulièrement douloureux et éprouvant: « Faites parvenir à mes Chers Homologues nos sentiments les meilleurs pour leur geste d’amitié et de réconfort. Notre Nation est endeuillée mais nous nous réjouissons du soutien de nos amis. Feu Président Pierre Nkurunziza était un pacifiste et un grand artisan de l’amour entre les peuples, nous nous engageons à pérenniser son héritage car nous partageons la même vision, les mêmes rêves et nous avons combattu les mêmes combats. Votre présence démontre qu’il laisse un héritage au delà des frontières burundaises.» 

Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye s’est engagé à poursuivre les grands chantiers lancés par Feu Président Pierre Nkurunziza, Guide Suprême du Patriotisme, que le Chef de l’Etat nomme affectueusement « Sogokuru », « Grand Père ». 

S.E Gén. Maj Evariste Ndayishimiye: «Nous prônons des relations diplomatiques basées sur le respect mutuel, la fraternité et la complémentarité. »

A l’issue des cérémonies d’investiture qui se sont déroulées au Stade Ingoma de la Capitale politique Gitega, le Président de la République Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a reçu en audience les Envoyés Spéciaux de ses Homologues Présidents du Kenya, de la République Unie de Tanzanie, de l’Egypte, du Congo, et de la Guinée Équatoriale. 

Ils ont été reçus au Palais présidentiel de Gitega et étaient tous porteurs d’un message de félicitations et d’amitiés. Ce fut également l’occasion de réitérer leurs tristes sentiments et sympathies au peuple burundais à la suite de la disparition inopinée de Feu Président Et Guide Suprême du Patriotisme Son Excellence Pierre Nkurunziza. 

Son Excellence Jakaya Kikwete, qui faisait parti de la grande délégation tanzanienne conduite par la Vice-Présidente Son Excellence Samia Suluhu Hassan, a félicité le peuple burundais pour “sa maturité et sa dignité” dans la gestion de cette période difficile pour le pays. 

Son Excellence Jean-Claude Gakosso, Ministre congolais des Affaires étrangères et Envoyé Spécial a réaffirmé le soutien et l’amitié du Gouvernement congolais et du Président Denis Sassou Nguesso au peuple burundais. 

A travers son Envoyé Spécial, le Président du Kenya Son Excellence Uhuru Kenyatta a souhaité plein succès au Président de la République du Burundi et appelle de son vœu le renforcement des liens de fraternité qui lient les peuples burundais et kenyan. Il a annoncé que le Kenya pleure avec les burundais la disparition du Guide Suprême du Patriotisme Son Excellence Pierre Nkurunziza et a également décrété une période de deuil national pour lui rendre hommage. 

S’exprimant au nom du Président de la République Arabe d’Egypte, M. Sedki Sobhy Sayyid Ahmad s’est réjoui des liens forts d’amitié qui lient le peuple égyptien et burundais et a exprimé la volonté du Président Abdel Fattah al-Sissi d’œuvrer au renforcement de la coopération entre les deux pays, notamment dans le domaine de l’Agriculture, de La Défense et de l’Éducation. 

Prenant la parole pour les remercier au nom du peuple burundais et en son nom propre, le Chef de l’Etat Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a exprimé la gratitude du peuple burundais pour leur présence au pays en ce jour historique pour le Burundi:

 «  Dans le contexte mondial que nous connaissons actuellement, vous avez bravé tant de contraintes pour vous joindre à nous. Nous voyons en vous de bons et véritables amis. Votre présence au Burundi a réchauffé les cœurs des burundais en cette période de deuil national où l’on se console avec le grand héritage que nous laisse notre Guide Suprême du Patriotisme. Les cérémonies d’investiture que nous terminons sont l’aboutissement de sa sagesse et de sa clairvoyance et nous sommes reconnaissants pour votre présence en ce grand jour ».

Le Président de la République Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye les a assuré de son entière disposition à œuvrer au renforcement des relations d’amitié et de coopération et a rappelé son attachement aux valeurs de fraternité, de respect et de complémentarité dans la coexistence des Nations. 

 

Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye s’engage à être un serviteur du peuple burundais

Au stade Ingoma de la Capitale politique Gitega, Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a prêté serment ce jeudi 18 juin 2020 comme Président de la République du Burundi pour un mandat de sept ans. 

Dès les premières lignes de son discours d’investiture, le Chef de l’Etat Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a rendu un vibrant hommage à son prédécesseur Son Excellence Pierre Nkurunziza, Guide Suprême du Patriotisme, dont la disparition inopinée est survenue le 08 juin 2020. Avant de poursuivre son discours, une minute de silence a été observée en mémoire de l’illustre leader qui aura marqué d’une empreinte indélébile l’Histoire du Burundi.

Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a ensuite brossé le tableau de la situation générale du pays et du bilan largement positif dont il hérite grâce à l’action gouvernementale pilotée avec clairvoyance par Feu Son Excellence Pierre Nkurunziza au cours des quinze dernières années. 

Le Chef de l’Etat Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye est revenu sur les Hauts et les Bas qui ont jonché l’Histoire du Burundi depuis Ntare Rushatsi, le fondateur du Royaume du Burundi. Il a honoré au passage la mémoire de tous les Héros chantés et non chantés, et une minute de silence a été observée en hommage à toutes les victimes des tragédies qu’a connues le Burundi. 

Le Chef de l’Etat Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye s’est engagé à être un serviteur du peuple burundais et à être le garant du bien être de sa population: « Nous venons de passer ces quinze dernières années à poser de solides fondements de la vie du pays, la paix et la démocratie. C’est sur cette base que nous allons maintenant consolider notre économie et garantir une véritable justice sociale afin que nos compatriotes puissent s’épanouir dans leur patrie »

Pour cela, le Chef de l’Etat « ne ménagera aucun effort pour créer un environnement idéal pour les investisseurs nationaux et étrangers. » En effet, le secteur privé jouera un grand rôle dans l’augmentation de la production et la création de l’emploi, qui seront à leur tour des remparts dans l’ascension socio-économique du pays.

Aussi, parmi les mesures phares annoncées pour l’amélioration des conditions de vie de ses compatriotes, figurent la gratuité des soins médicaux pour les retraités, le droit des retraités à une pension équivalente au salaire, ainsi que la construction des logements sociaux à un prix abord pour les salariés à faibles revenus. 

En digne héritier de Feu Président Pierre Nkurunziza, Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a également annoncé la pérennisation de la gratuité de l’éducation primaire, des soins de santé maternelle et pour les enfants de moins de 5 ans. 

Toujours dans le domaine de la santé publique, Son Excellence Général Major s’engage à doter de chaque commune du Burundi d’un Hôpital digne de ce nom, afin de garantir le droit aux soins de santé de tous les citoyens. Il s’est également prononcé en faveur d’un renforcement de “notre système de surveillance et de prévention pour mieux répondre aux urgences sanitaires et ainsi préserver la santé de notre population active.”

Dans le contexte actuel de la pandémie mondiale due au Covid 19, le Président de la République rappelle que chacun a un rôle à jouer pour contenir la propagation du virus: 

“Chacun a son rôle à jouer en respectant les recommandations du Ministère de la Santé publique. Nous exhortons tous ceux qui pensent en être atteints d’approcher les structures sanitaires les plus proches dès l’apparition des premiers symptômes pour une prise en charge rapide.”

Tout le long de son discours, le Président de la République a réaffirmé son attachement aux valeurs ancestrales d’Ubuntu, aux idéaux démocratiques et panafricanistes. A ce sujet, il a exhorté ses frères africains à œuvrer au renforcement des liens d’amitié et de coopération à l’intérieur du Continent africain. 

Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye en a profité pour fustiger l’attitude paternaliste et néocolonialiste de certains pays qui s’érigent souvent en donneurs de leçons: « Nous sommes un pays jaloux de notre indépendance et de notre souveraineté. Nul besoin de venir nous demander de protéger notre population. Nous en faisons notre devoir et la priorité de notre mandat. Nous prônons des relations diplomatiques fondées sur le respect mutuel et la complémentarité » 

Avant de clore son allocution, le Président de la République du Burundi Son Excellence Général Major Evariste Ndayishimiye a remercié tous ceux qui ont rehaussé de leur présence les cérémonies d’investiture, en particulier tous les membres des délégations étrangères dont l’ancien Président de la République Unie de Tanzanie Jakwaya M. Kikwete. 

Le Chef de l’Etat a réitéré son engagement à servir le peuple burundais sans distinction aucune et à combattre toute forme d’exclusion ou de discrimination.

Il a, par la même occasion, salué la dignité et la maturité du peuple burundais dans les moments durs que traverse la Nation après la disparition du Guide Suprême du Patriotisme, Feu Président Pierre Nkurunziza, dont l’inhumation est prévue la semaine prochaine. 

La Première Dame Denise Nkurunziza a souhaité les meilleurs vœux aux malades de l’Hôpital de Buye

Au début de chaque année, la Fondation Buntu partage avec les personnes vulnérables la joie du nouvel an. C’est pourquoi, la Première dame Denise Nkurunziza et Présidente de la Fondation Buntu a rendu visite aux malades de l’hôpital de Buye, le mardi 2 janvier 2018 pour leur souhaiter les meilleurs vœux de l’année 2018. Soixante-huit (68) malades et leurs proches ont ainsi pu partager le repas de midi aux frais de la Fondation Buntu.
En visitant tous les services d’hospitalisation de l’hôpital de Buye, la Première Dame a donné de la nourriture et des limonades à chaque malade et son garde-malade.
Son Excellence Denise Nkurunziza a indiqué que l’objectif de cette visite était de partager la joie avec les malades en ces jours de fête de Noël et du nouvel an: « Ces gens n’ont pas eu l’occasion de célébrer dans la joie ces fêtes car non seulement ils étaient malades, ils ne sont pas par conséquent dans leurs familles pour partager avec les leurs la joie. Ils ont besoin des personnes qui les rejoignent pour leur redonner l’espoir pour le nouvel an qui débute »
Elle a pour cela demandé à d’autres Burundais qui ont des moyens de chaque fois se rappeler qu’en célébrant les fêtes des fins d’année et d’autres fêtes, il importe de réserver une partie au partage avec ces gens en difficultés pour faire renaitre en eux l’espoir.
Après l’hôpital de Buye, l’Epouse du Chef de l’Etat est allé vers l’orphelinat « Umunyasamariya w’imbabazi » pour célébrer avec les enfants de ce dernier. Ledit orphelinat a débuté ses œuvres de charité le 16 avril 2017 et compte actuellement en son sein 27 enfants.
Situé sur la colline Buye, l’orphelinat «Umunyasamariya w’imbabazi » a été construit et est tenu par le compte de la Première Dame.