Auteur : Emelyne Nijimbere

Les juges de la Cour Suprême prêtent serment devant le Chef de l’Etat

Les magistrats de la Cour Suprême ainsi qu’un membre de la Cour Spéciale des Terres et autres Biens ont prêté serment ce vendredi 8 Novembre 2019 devant le Président de la République et Magistrat Suprême, Son Excellence Pierre NKURUNZIZA,  au Palais des Congrès de Kigobe.

La prestation de serment a débuté avec le nouveau membre de la Cour Spéciale des Terres et autres Biens. Tenant le drapeau national et celui de l’unité nationale, Mr André NYABENDA a juré , devant le Numéro Un Burundais et le Parlement, de remplir fidèlement son mandat en toute indépendance et impartialité, de ne jamais se laisser guider par aucun intérêt partisan et de se consacrer entièrement à l’accomplissement de sa mission dans le respect de la constitution de la République  du Burundi et de l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi .

La bible à la main gauche, le drapeau national et celui de l’unité nationale à la main droite,  les magistrats de la Cour Suprême, ont tour à tour prêté serment devant le Chef de l’Etat.  Ces derniers  ont juré de respecter la constitution et les lois de la République, de se comporter avec probité, dignité, loyauté et d’être respectueux des droits de toutes les parties et du secret professionnel.

La Cour Suprême  est composée de  14 juges dont  Mr Emmanuel GATERETSE nommé Président, Mme Domine BANYANKIMBONA, Vice-Président et Président de la Chambre de Cassation, Mr Léonard MANIRAKIZA, Conseiller et Président de la Chambre Administrative ainsi que Mme Nelly NTAHOBATASHITSE , nommée Conseiller et Président de la Chambre Administrative  .

Il sied de signaler que les cérémonies ont été rehaussées par les très Honorables Présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat, les membres du gouvernement, les hauts gradés de la police et de l’armée, les membres du corps diplomatique et consulaire accrédités au Burundi, les honorables députés et sénateurs, différents hauts cadres du pays et biens d’autres.

Le Chef de L’Etat satisfait des réalisations de la législature 2015-2020

 

Au cinquième et sixième jour du mois de novembre 2019, à Gitega, la Capitale Politique du pays, s’est tenue une réunion en retraite gouvernementale autour de Son Excellence le Président de la République Pierre NKURUNZIZA. Il s’agit d’une dernière retraite organisée à la fin de la législature 2015-2020 pour évaluer tous les projets qui étaient programmés depuis 2015. Ladite retraite analysait les projets qui étaient prévus, ceux qui ont ou n’ont pas  été réalisés, afin de pouvoir prendre des engagements pour les quelques mois qui restent.

Dans cette retraite, il était aussi question de relever les dossiers qui ne seront pas terminés au bout de cette législature et qui feront objet des remises et reprises avec des prochaines institutions qui seront issues des élections de 2020.

Dans la première séance de cette retraire où étaient réunis les membres du gouvernement, les responsables des entreprises étatiques et paraétatiques et les hauts cadres de l’Etat pour analyser divers sujets dans chaque secteur de la vie nationale, le Chef de l’Exécutif burundais Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a demandé aux membres du gouvernement et à leurs collaborateurs de ne pas baisser la garder dans cette période pré-électorale, mais plutôt de continuer à travailler pour l’intérêt de tous les citoyens.

La deuxième et dernière session de cette retraire qui était  consacrée aux seuls membres du Gouvernement concernait la mise au point et la précision des engagements pouvant être pris dans ces quelques mois qui restent. Le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a clôturé la retraite en attribuant une note de 95% à l’équipe du gouvernement burundais, pour ses réalisations largement satisfaisantes dans cette législature 2015-2020 qui touche à sa fin.

Le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la RN18, tronçon Kibumbu-Gitega

Ce mercredi 6 novembre 2019, le Président de la République  Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a procédé au lancement officiel des travaux d’aménagement et de bitumage de la Route Nationale No18 (RN18/Phase II) tronçon Kibumbu-Gitega, sur la colline Bihanga de la zone Mungwa dans la commune et province Gitega. Les travaux consisteront à l’aménagement en route bitumée d’un tronçon de 24 km allant de la localité de Nyakibari (Kibumbu) jusqu’à Songa sur la RN8 à Gitega.

Après la coupure du ruban symbolique par le chef de l’Etat, le Ministre des Transports, des Travaux Publics, de l’Equipement et de l’Aménagement du Territoire Jean-Bosco NTUNZWENIMANA a fait savoir qu’en marge de ces activités, d’autres travaux connexes sont prévues ,entre autres,  la construction d’un marché moderne de Bihanga, l’extension de l’école fondamentale de Kibiri, la réhabilitation des pistes en terre de Kibumbu et Nyarusange, y compris la réhabilitation de 2 pourceaux sur les rivières Waga et  Mushwabure.

Dans ce même cadre des travaux connexes s’ajoutera la piste Mugoboka-Mweya de 1,5 km et la piste Songa-Mushasha de 4,5 km ainsi que la réhabilitation du captage des conduites d’eau et des réservoirs d’eau de Cene jusqu’à Kibiri.

Signalons que ces travaux  sont exécutés par l’entreprise chinois dénommée « Hunan Construction Engineering Group », dans un délai de 18 mois. Ils sont financés à  hauteur de 90% par la Banque Africaine de Développement BAD et la partie restante de 10% par le gouvernement du Burundi.

Le Numéro Un Burundais a ainsi procédé à la mise en marche de l’engin de chantier pour marquer le début de ces travaux d’aménagement et de bitumage de la Route Nationale No18.

Le Chef de l’Etat inaugure diverses infrastructures à Ngozi

Dans le cadre de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du pays, le Chef de l’Etat S.E Pierre NKURUNZIZA a inauguré, ce lundi 4 Novembre 2019 , diverses infrastructures construites dans différentes communes de cette province.

En commune Ngozi, il a inauguré une unité spécialisée dans la transformation de la farine de maïs en zone Mivo. Connu sous le nom de « Terimbere Kigori », cette usine qui a une capacité de production pouvant atteindre 15 tonnes de farine de maïs par jour, a été construite dans le cadre du projet PAD, appuyé financièrement par la coopération Suisse.

Le Président de la République Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a également inauguré, au chef-lieu de la province de Ngozi, un établissement hôtelier dénommé « Winner’s Hotel », appartenant à un homme d’affaires de Ngozi connu sous le nom de NDIKURYAYO Jean-Claude. C’est une infrastructure à quatre niveaux avec 24 chambres, un restaurant et deux salles des conférences. Après une visite guidée, la famille dudit entrepreneur a offert au Chef de l’État 2 génisses en guise de remerciement.

Toujours en commune Ngozi, au quartier Kinyami II, le Chef de l’Etat S.E Pierre NKURUNZIZA a inauguré une polyclinique privée dénommée « Polyclinique Monseigneur Joseph Germain Martin», appartenant à la congrégation des Sœurs « Bene Mariya ». C’est un établissement sanitaire en étage de trois niveaux, qui comprend différents services notamment la Maternité, la Gynécologie, la Pédiatrie, la Dentisterie, la Radiologie, etc., avec une capacité d’hospitaliser 52 personnes .

Après la commune de Ngozi, le Numéro Un Burundais S.E Pierre NKURUNZIZA a inauguré, en commune Gashikanwa, une mini-rizerie appartenant à une société dénommée SOVAPA (Société de Valorisation des Produits Agricoles), une confédération de 12 coopératives des riziculteurs et 9 coopératives des vendeurs du riz. Cette usine de décorticage du riz a une capacité de production pouvant atteindre 24 tonnes de riz par jour.

Son Excellence Pierre NKURUNZIZA a clôturé ses activités d’inauguration des œuvres du 57ème anniversaire de l’indépendance du Burundi à Vyerwa vy’Imana de la commune Mwumba où il a inauguré une unité de transformation des tomates, une usine appartenant à une coopérative dénommée « CODI » (Coopérative Dushingure Itomati) des natifs de Ngozi. L’usine qui transforme des tomates en provenance de Kirundo et Cibitoke, avec une capacité de production de 48 cartons dont 4800 sachets emballés par jour.

Le Président de la République a aussi inauguré un magasin dénommé « Umuco w’amahoro mu Burundi », appartenant aux natifs de Mwumba. Cette infrastructure en étage comprend un magasin pour les matériaux d’éclairage multicolore moderne pour embellir les milieux publics et se dote également d’un magasin des habits en provenance de la Turquie. En guise de remerciement, les propriétaires dudit magasin ont offert à Son Excellence le Chef de l’Etat, une génisse qu’ils ont dénommée YaRumuri et au nom de toute la population de Ngozi, le Gouverneur lui a offert 3 vaches dénommées YaRukundo, YaMashimwe et YaMugisha en guise de remerciement de son soutien dans les projets de développement du pays en général et de la province de Ngozi en particulier.

La Première Dame du Burundi primée par la Fondation Merck

La Première Dame de la République du Burundi, Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza, en mission de travail au Ghana depuis lundi le 28 octobre 2019 a participé, ce mardi 29 octobre 2019,  aux cérémonies de la célébration de la sixième édition de « Merck Africa Asia Luminary » et du deuxième anniversaire de la Fondation Merck qui ont eu lieu à Accra, la capitale du Ghana. L’ouverture solennelle de ces cérémonies a été faite par le Président du Ghana, Son Excellence Nana Akufo-Addo.

Après, il y a eu un panel à haut niveau des Premières Dames d’Afrique où elles ont échangé des expériences de leurs pays en matière de la santé et surtout en ce qui concerne la prise en charge de l’infertilité. Dans son discours, Son Excellence Denise Nkurunziza  a exprimé sa gratitude d’être parmi les  invités d’honneur de la sixième édition de « Merck Africa Asia Luminary et de la célébration du 2éme anniversaire de la Fondation Merck. Pour elle,  c’est une occasion de renouveler leur engagement à améliorer l’accès aux soins de santé et les aptitudes médicales équitables et de qualité dans leur pays.

« Pour le cas du Burundi,  c’est un plaisir d’avoir  lancé, au début de cette année, un partenariat à long terme avec la Fondation Merck à travers la Fondation BUNTU et Je suis très fière d’avoir été  nommée Ambassadrice de «Merck Plus Qu’une Mère», a martelé la Première Dame.

En parlant des réalisations déjà enregistrées dans la campagne « Merck plus qu’une mère », l’Epouse du Chef de l’Etat est revenue sur l’émission publique qui s’est tenue en date du 17 octobre 2019 en vue d’atteindre la plus grande communauté autour du sujet de l’infertilité. « Vue l’importance du sujet, J’ai aussi personnellement écrit et chanté une chanson en Anglais, en Français et en Kirundi pour aborder ce sujet sensible », a souligné Son Excellence Denise Nkurunziza.

Le Directeur Exécutif de la Fondation Merck, Docteur Rasha Kelej a remercié les Premières Dames d’Afrique pour leur implication dans la lutte contre la stigmatisation des couples infertiles. Ainsi, elle a décerné des prix de reconnaissance à des Premières ambassadrices de la Campagne « Merck plus qu’une mère ». La Première Dame du Burundi de son côté, elle a reçu deux prix. Le premier lui a été décerné en reconnaissance de ses efforts dans la sensibilisation de la communauté burundaise contre la stigmatisation des couples infertiles. Le second prix est celui de créativité pour avoir composé et chanté trois chansons en trois langues (le Kirundi, le français et l’anglais) en vue de défendre l’autonomisation des femmes infertiles.

Cette célébration de Merck Africa Luminary a accueilli les Premières Dames d’Afrique accompagnées par des ministres ayant la santé dans leurs attributions.  Plus de 50 pays en provenance de l’Afrique et de l’Asie ont été représentés.