Auteur : Ladislas Niyiragira

La Première Dame s’entretient avec les jeunes filles de la commune Ntahangwa

Ce jeudi, 19 Juillet 2018, dans la salle de Nyabagere Conference, la Première Dame, Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza a rencontré les jeunes filles en vacances de la commune Ntahangwa, en Mairie de Bujumbura. Participaient également à cette réunion, en plus du conseiller du Maire de la ville, Madame la Ministre en charge de la jeunesse et les parlementaires élus dans la circonscription de la Mairie de Bujumbura. C’est une suite de la rencontre qui a eu lieu en commune Muha, Mardi, 17 Juillet 2018 aux fins de mobilisation de ces dernières à la discipline, à la santé reproductive et à la lutte contre le SIDA et pour qu’elles évitent les grossesses précoces et non désirées ainsi que les maladies sexuellement transmissibles.

Les présentations du jour ont inventorié les causes probables des grossesses chez les jeunes filles ayant entre 15 ans et 24 ans. C’est entre autre : le copinage à bas âge, des sorties dans des buvettes, des boites de nuits surtout la nuit et dans des lieux clos, ce qui met en danger de jeunes filles. D’autres causes peuvent être le viol, l’ignorance, etc.

Pour la Première Dame, le futur brillant de chaque fille se prépare dès aujourd’hui.  « Votre comportement actuel tracera la route pour votre avenir, ce qui nécessite une attention particulière sur comment vous luttez contre tout ce qui peut vous mener vers la débauche », a souligné la Première Dame du pays. Les jeunes filles en particulier sont invitées à éviter des comportements dégradants comme la débauche qui est la plus importante voie de contamination du VIH/SIDA et cause de grossesses non désirées. La Première Dame n’a pas manqué de les appeler à avoir une vision de ce que doit être leur avenir et pour faire face à toute manipulation car la plupart des filles abandonnent l’école, subissent des mariages précoces ou forcés et des avortements clandestins. « Le pays a besoin que ses filles étudient et poussent leurs études le plus loin possible. Votre place est à l’école et non à la maternité », a insisté l’Epouse du Chef de l’Etat.

Ces jeunes filles ont été exhortées à respecter leurs parents et à suivre leur conseils.  La maitrise de soi, surtout dans cette période des vacances, a été également parmi les conseils donnés aux jeunes.

  

 

La Première Dame sensibilise sur la PTME et la prise en charge pédiatrique

Mardi 26 juin 2018, Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza, Première Dame du Burundi et Représentante de l’Organisation des Premières Dames d’Afrique contre le Sida (OPDAS) au Burundi a organisé un atelier à l’intention des responsables de l’administration de la région centre-ouest (Muramvya, Bujumbura, Bujumbura Mairie, Bubanza et Cibitoke) du Burundi et les acteurs du système de Santé. Cet atelier a eu lieu dans la salle Ruyange se trouvant au chef-lieu de la province Bujumbura, pour mobiliser ces derniers sur leur implication dans la PTME (Prévention de la Transmission du VIH de la mère à l’enfant) et la prise en charge pédiatrique du VIH.
Dans son discours, la Première Dame a indiqué que ledit atelier est organisé pour susciter la grande implication des participants, surtout ceux des provinces frontalières, dans le programme de la prévention du VIH pour que d’ici en 2030, 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur état sérologique, 90% vivant avec le VIH Sida reçoivent un traitement antirétroviral, et 90% des personnes sous traitement présentent une charge virale indétectable.
Pour l’Epouse du Chef de l’Etat, le Burundi a déjà enregistré une avancée significative en matière de PTME, mais des lacunes ne manquent pas et devraient être levées par l’implication de toute la communauté burundaise et surtout les leaders locaux et les acteurs du système de santé pour arriver à zéro infection et zéro discrimination.
Dans ses recommandations, la Première Dame du pays a incité les administratifs et médecins à prêcher par le bon exemple en se faisant dépister volontairement avant de sensibiliser les autres. Elle a aussi incité les participants à témoigner un soutien indéfectible aux personnes vivant avec le VIH.
Les participants à cet atelier qui a duré plus de trois heures ont suivi des présentations dont l’état des lieux de la PTME et de la PEC pédiatrique en province de Bujumbura et au niveau national ainsi que des témoignages des familles qui appliquent la PTME.
Notons que la même activité a eu lieu dans les régions Sud-Ouest, Est-centre et dans le Nord du Burundi.

La Première Dame lance la semaine de la santé mère- enfant 1ère édition

Ce Mardi 19 juin 2018, en commune Matongo de la province de Kayanza, la Première Dame du Burundi Denise Nkurunziza a lancé officiellement la première édition de la semaine dédiée à la santé mère-enfant couplée à la 8ème semaine africaine de vaccination. Cette activité à dimension nationale a a été organisée par le Ministère de la santé publique et de la lutte contre le Sida sous le thème: « Les vaccins ça marche faites votre part ».
Au Burundi, la Semaine Santé Mère Enfant (SSME) est organisée deux fois par an pour offrir un paquet d’interventions à haut impact destiné à améliorer la santé des mères et des enfants.
Selon la Première Dame du pays, il y aura, au cours de cette semaine dédiée à la Santé Mère- Enfant, des interventions traditionnelles de supplémentation en Vitamine A chez les enfants de 6 à 59 mois, du déparasitage à l’albendazole chez les enfants de 1 à 14 ans et chez les femmes enceintes au 2ème et 3ème trimestre de la grossesse dans tout le pays. Il y aura également la deuxième édition du vaccin contre le cancer du col pour les filles âgées de 10 ans ou qui se trouvent en troisième année primaire dans les districts sanitaires de Ngozi et Rumonge. Aussi, les vaccins anti-rougeoleux et anti-rubéoleux pour les enfants de moins de deux ans.

Dans son discours, la Première Dame a exhorté les parents à utiliser la moustiquaire imprégnée d’insecticides pour se protéger contre la malaria.
Son Excellence Denise Nkurunziza a fait appel à tous les concernés de venir bénéficier de ces services qui leur sont offerts et aux parents de bien nourrir leurs enfants par des fruits et légumes pour lutter contre les maladies oculaires.
Elle a salué les efforts du gouvernement dans le domaine de la santé car, « le développement durable dépend d’une population saine, capable de produire ».
L’Epouse du Chef de l’Etat a enfin remercié tous les partenaires du Ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida pour leur louable contribution. Les cérémonies ont été clôturées par l’octroi d’une assistance alimentaire à 700 familles les plus démunies. Chaque famille a bénéficié de 10 kg de la part de la Première Dame.

La Prémiere Dame reçoit la Princesse de Jordanie

En province de Ngozi, ce samedi, Son Excellence Denise Bucumi Nkurunziza a reçu en audience la Princesse Sarah Zeid Ra ’ad de la Jordanie au Bureau de l’orphelinat « Umusamariya w’Imbabazi. En compagnie de la Directrice et Représentante du Programme Alimentaire Mondial (PAM) au Burundi, elle est venue échanger avec la Première Dame sur les actions du Gouvernement du Burundi et des autres acteurs pour venir à bout de la malnutrition chronique d’ici 2030.

La Première Dame du Burundi a présenté son expérience dans la lutte contre la malnutrition à travers son orphelinat Umusamariya w’Imbababazi et a ajouté que le Gouvernement du Burundi ne ménage aucun effort pour promouvoir la santé et le bien-être de toute la population à travers les services multiples, entre autres la gratuité de la santé pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. A ce Sujet, Son Altesse Sarah Zeid Ra ‘ad a beaucoup salué tous les efforts de la Première Dame et ceux du Gouvernement pour mettre fin à la malnutrition chronique. Elles se sont convenues sur l’organisation des campagnes de sensibilisation sur la nutrition au cours des prochains mois .
Les deux personnalités ont visité les enfants dudit orphelinat et la Radio TV Buntu. Dans son interview, la Princesse Zeid Ra ‘ad a déclaré qu’elle vient de découvrir un beau pays qui est le Burundi et d’ajouter qu’elle va plaider pour le développement du pays.
Dans l’optique de cette même rencontre, l’ Epouse du Chef de l’Etat a effectué ensemble avec son hôte une visite aux familles Batwa qui se trouvent en province de Muyinga. La Première Dame a octroyé une assistance alimentaire composé de 4 tonnes et 200 kg de riz aux 201 familles les plus démunies.

La Première Dame rencontre les femmes musulmanes

Mardi 27 Mars 2017, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi a effectué une visite au Centre Islamique où elle a rencontré les femmes musulmanes de la Mairie de Bujumbura. L’objectif était de les mobiliser sur la santé reproductive, l’éducation des enfants et la sagesse. outre, le Président de la Communauté musulmanes, Saidi Kajandi, trois ministres dont Madame le Ministre de la Santé publique et de la lutte contre le sida, Dr Josiane Nijimbere, Dr Janvière Ndirahisha, Ministre de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Madame Aimée Laurentine Kanyana, Ministre de la Justice et garde des sceaux ont rehaussé de leur présence cette activité.
Dans ces enseignements à l’intention des femmes appartenant à la communauté musulmane, la Première Dame du pays leur a demandé de reconnaître qu’elles sont importantes en tant que belles créatures de Dieu.  Insistant sur l’éducation des enfants, L’Epouse du Chef de l’Etat a fait savoir qu’un enfant apprend beaucoup de sa mère. Donc, il faut qu’une mère burundaise soit vigilante pour que son enfant n’adopte des comportements ignobles comme l’adultère, la jalousie et des attitudes conflictuelles. Elle a aussi indiqué qu’une femme intelligente peut changer positivement les comportements de son mari.
Parlant des futures élections référendaire et celles de 2020, la Première Dame a beaucoup remercié les femmes qui ont fait leur enrôlement et les a encouragées à se préparer pour élire et se faire élire dans ce processus électoral. Elle les a aussi appelées à respecter la loi du pays et éviter des activités frauduleuses.
Les femmes musulmanes ont apprécié ces enseignements car c’est la première rencontre dans l’histoire du Burundi tenue à l’intention de cette communauté par une Première Dame. En guise de remerciement, elles ont donné à la Première Dame une vache dénommée « Yarukundo La Différence » car elle a fait la différence par rapport aux autres Premières Dames qui l’ont succédées au Burundi.

La Première Dame félicite les familles des triplets

Le mardi 20 mars 2018, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme,  la Première Dame et Présidente de la Fondation Buntu Son Excellence Denise Nkurunziza a effectué une visite à deux femmes qui ont récemment mis au monde des triplés à l’hôpital Roi Khaled. La Première Dame a octroyé à chaque femme plusieurs cadeaux dont 75 kg de riz, 30kg de haricot, 10 kg de sucre, 10kg de farine de bouillie, une douzaine de boîtes de lait en poudre, deux sortes de pagnes, des thermos, des biberons et des savons.

Pour Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, cette visite s’inscrit dans le cadre du mois dédié à la femme. Elle a indiqué que la naissance des triplés est une chose miraculeuse au Burundi. C’est aussi une charge à la mère qui va allaiter trois bébés alors qu’elle a seulement deux seins. Ce genre de cas nécessite un soutien indéfectible pour que ces enfants aient une bonne santé, a-t-elle martelé. La Première Dame a aussi lancé un appel à tous les Burundais de soutenir ces femmes qui se trouvent dans cette situation.
Après cette visite à l’Hôpital Roi Khaled, Son Excellence Denise Nkurunziza est allée à l’Hopital Militaire pour visiter une autre femme qui a mis au monde des triplés qui, après quelques jours de leur naissance ont malheureusement perdu leur vie. Dans cette visite, l’Epouse du Chef de l’Etat a consolé cette mère qui est encore sous traitement des médecins. Cette dernière a bénéficié 75kg de riz, 30kg de haricot et une enveloppe d’argent.
Dans les deux hôpitaux, la Première Dame a aussi octroyé des chaises roulantes à des services de maternité pour faciliter le déplacement des mamans avant ou après l’accouchement. Chaque hôpital a eu dix chaises roulantes.

Un bureau des femmes pasteurs; initiative de la Première Dame

La Première Dame du Burundi, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza a organisé une réunion à l’intention des femmes ordonnées pasteurs provenant de toutes les églises chrétiennes du Burundi. Cette rencontre qui a réuni une centaine de femmes pasteurs a eu lieu au Centre Suédois, commune Muha, en Mairie de Bujumbura, le 10 Février 2018. L’objectif de cette rencontre était pour échanger les vœux de nouvel an et créer un réseau pour les femmes burundais qui ont cette vocation.

Au cours de cette rencontre, Révérende Denise Nkurunziza a rappelé aux femmes pasteurs qu’elles ont une grande responsabilité dans le bon fonctionnement politique, spirituel et familial du pays. Pour la Première Dame, un vrai pasteur doit suivre l’actualité nationale et internationale pour bien orienter ses sujets de prière. Neanmoins, Beaucoup de pasteurs négligent la  politique du pays alors que Dieu les a recommandées de prier pour les dirigeants pour mener une vie paisible ; 1Timothé 2 :1-2 : « j’exhorte donc, avant tout à prier, faites des supplications, des requêtes, des actions de grâce, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous puissions vivre en harmonie avec Dieu ».

Elle les a aussi incitées à s’inscrire et prier pour les prochaines élections. C’était aussi l’occasion de former un réseau des femmes pasteurs du Burundi dont le comité est composé d’une présidente (Pasteur Nizigiyimana Marie) et son vice-présidente, une secrétaire, deux comptables et deux conseillères.

Signalons que la mission de ce réseau est de réunir les femmes pasteurs pour prier et discuter sur des sujets pertinents du pays.

La Première Dame Denise Nkurunziza a octroyé une aide aux familles Batwa à Itaba

Le mardi, 9 janvier 2018, la Première Dame Denise Nkurunziza et Présidente de la Fondation Buntu a effectué une  visite sur la colline Kibogoye, de la commune Itaba, en Province de Gitega où elle a octroyé une aide à 120 familles Batwa, pour leur souhaiter les meilleurs vœux de l’année 2018. Son Excellence Denise Nkurunziza a distribué à ces familles  trois tonnes du riz, des pagnes, des houes et des savons. Chaque famille a bénéficié de 25 kg de riz, 12 savons, un pagne et deux houes.

Son Excellence Denise Nkurunziza a indiqué que l’objectif de cette visite était de partager la joie avec les personnes les plus nécessiteuses en ces jours de fête de Noël et du nouvel an. Aussi, elle a demandé aux familles des Batwa de changer leur mentalité pour penser à leur développement. « Vous avez des forces pour ne pas continuer à habiter dans ces huttes. Vous pouvez fabriquer des briques et l’on vous assistera en  tôles ».

Après cette visite, l’Epouse du Chef de l’Etat a envoyé une aide à la famille de Pascal Ndiwenumuryango et Annonciatte Girukwishaka qui ont mis au monde des triplés à l’Hôpital Mutoyi, en commune Bugendana de la province Gitega. Cette assistance était composée du lait pour les enfants et pour la mère, des habits des bébés, des biberons, trois sacs du riz, des savons, etc. La famille de Pascal Ndiwenumuryango a vivement remercié la Première Dame et la Fondation Buntu qu’elle représente.

 

La Première Dame Denise Nkurunziza a remis officiellement les équipements aux jeunes


Vendredi, 28 juillet 2017, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi a rehaussé de sa présence les cérémonies de remise des équipements qui vont renforcer l’offre des services de santé reproductive pour les jeunes et les adolescents. Organisée par le Ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida et ses partenaires comme le Fonds des Nations Unies pour la Population(FNUAP) au Burundi, cette remise officielle a été effectuée par l’Epouse du chef de l’Etat en commune Busiga, dans la province de Ngozi.
360 bicyclettes, 18 postes téléviseurs, 18 motos et 47 ordinateurs ont été donnés et  seront distribués aux jeunes et aux Centres de Santé dans les districts sanitaires de Ngozi, du Nord de Bujumbura Mairie et de Ruyigi. Dans son allocution, la Première Dame du pays a vivement remercié le Royaume du Pays-Bas et l’UNFPA au Burundi pour leur grande contribution dans le développement de la population Burundaise en général, et de la jeunesse en particulier.
Se focalisant sur la santé reproductive, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza a attiré l’attention des jeunes sur la croissance démographique au Burundi. Elle les a exhortés à changer positivement leur mentalité dans ce monde en évolution . « Vous devez vous fixer des visions aussi bénéfiques pour le pays et que pour vos familles pour guider votre vie »  a insisté la Première Dame du pays. D’autres conseils aux jeunes étaient centrés sur la sauvegarde de la culture burundaise en bannissant tout mauvais comportement qui compromet leur jeunesse. Elle les a aussi incités à contribuer dans le développement du pays en participant dans les camps de travail qui leur sont organisés pendant cette période des vacances.
Parmi les grandes personnalités qui ont participé dans ces cérémonies, il y avait Madame le Ministre de la Santé Publique et de la lutte contre le sida, le Ministre de la jeunesse et sport, l’Ambassadeur du Pays-Bas au Burundi et le Coordinateur du Système des Nations Unies au Burundi.

La Première Dame Denise Nkurunziza a offert une assistance tangible et spirituel aux nécessiteux de Bubanza

Samedi, 22 Juillet 2017, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi a effectué une visite à l’Hôpital de Bubanza où elle a octroyé une assistance aux malades pour leur témoigner un soutien moral et matériel. L’Epouse du Chef de l’Etat a donné à chaque malade une assistance alimentaire composée de 10 kg de riz, 5 kg de haricots et autres. L’Hôpital de Bubanza a aussi bénéficié 7 chaises roulantes de la part de la Fondation Buntu.
Après cette visite, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza est allée visiter l’orphelinat « Marie Mère de consolation » qui se trouve dans cette même province. L’Epouse du Chef de l’Etat a offert à cet orphelinat une assistance composée de 500kg de riz, 200kg de haricots, des savons, des seaux et de quelques boites de jus et du lait. Elle a ainsi encouragé les responsables de cet orphelinat pour leur ambition indéfectible de sauver les vies des enfants orphelins.
La Première Dame du pays a clôturé sa visite en province de Bubanza par la participation dans une prière organisée pour les natifs de cette province. Dans sa prédication, Son Excellence Denise Nkurunziza a exhorté les gens de demeurer dans l’intégrité comme la Sainte Bible l’indique dans le livre des Proverbes 11 :3 : « l’intégrité des hommes droits les dirige, mais les détours des perfides causent leur ruine ».
Pour la Première Dame du pays, l’intégrité et la patience bâtissent le pays tandis que la perfidie le détruit. Elle a demandé aux natifs de la province de Bubanza de bannir tous les actes perfides qui régressent le développement du pays. Elle a clôturé sa prédication par la prière pour le pays.
Parmi les participants, il y avait aussi les membres du parlement et les officiers de la police et l’armée de cette province ainsi que les administratifs locaux.
En guise de remerciement, les natifs de la province de Bubanza ont donné deux vaches et d’autres cadeaux à la Première Dame.