Auteur : Anicet Mahoro

19è sommet des chefs d’État de l’EAC: Le premier vice-Président rentre d’Ouganda

Son Excellence le Premier Vice-Président de la République est rentré d’Ouganda où il a représenté le Burundi lors de la 19è session ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté Est Africaine, EAC. Lors de son point de presse à l’aéroport de Bujumbura, Son Excellence a indiqué qu’il est satisfait de son voyage à plusieurs égards car lors de la retraite conjointe des chefs d’Etats de l’EAC sur le financement et le développement des infrastructures et de la santé, plusieurs projets pour le Burundi ont été étudiés notamment en ce qui concerne l’agrandissement de l’aéroport de Bujumbura, la construction d’un chemin de fer reliant la Tanzanie et le Burundi, le développement du commerce sur le lac Tanganyika, la construction d’un centre de nutrition à Bujumbura, etc.
Ensuite, les chefs d’Etat de l’EAC ont manifesté un soutien indéfectible pour le Burundi notamment en approuvant la continuation du facilitateur Mkapa dans le dialogue inter-Burundais d’Arusha, cela malgré la volonté de certains partenaires de vouloir faire croire que la région aurait échoué dans la facilitation. En marge du sommet, Son Excellence Gaston Sindimwo a pu s’entretenir avec plusieurs chefs d’État notamment S.E le Président de la Tanzanie, celui de l’Ouganda et du Kenya sur les relations bilatérales et les intérêts communs dans la communauté Est Africaine.

Le Premier Vice-Président représentera le Burundi lors de la 19è session ordinaire des chefs d’État de l’EAC

Ce mercredi 21 février 2018, Son Excellence le Premier Vice-Président de la République du Burundi a pris l’avion à destination de Kampala en Ouganda où il participera Premièrement à la retraite conjointe des Chefs d’Etat de l’EAC sur le développement et le financement des infrastructures et de la santé qui aura lieu le 22 février 2018.
Ensuite, Le Premier vice-Président prendra part à la 19è session ordinaire des Chefs d’Etat de l’EAC où il aura l’opportunité de présenter la situation du Burundi en général tout en mettant l’accent sur le référendum constitutionnel et le dialogue interBurundais externe.
Il est à noter que le thème du 19è sommet des chefs d’état de l’EAC est centré sur l’amélioration du développement socio-économique en vue d’une profonde intégration de la communauté Est-Africaine.

Le Premier Vice-Président encourage les citadins à s’enroler Pour les prochaines élections

Ce mardi 13 février 2018, le Premier Vice-Président de la République, S.E. Gaston Sindimwo a fait le tour des communes de la Mairie de Bujumbura pour encourager les citadins en âge de se faire enregistrer sur les listes électorales de le faire sans délai.
Il a commencé son périple par le centre d’inscription du Lycée municipal de Kameng et l’a poursuivi à Ngagara Q9, Lycée du Lac Tanganyika, le Lycée municipal de Buyenzi, la Zone Bwiza, le CFPP Nyakabiga, le Centre Wallis Musaga, le Centre des métiers de Kanyosha pour le terminer au Lycée municipal de Kibenga de la Zone Kinindo.
Le Premier Vice-Président de la République a apprécié l’étape franchie qui est de l’ordre de 40% des inscrits attendus. Il demande aux administratifs de continuer le travail de sensibilisation particulièrement à l’endroit des femmes. Le chiffre des inscrits de ces dernières n’est pas encore satisfaisant. Encore un peu d’effort.Il insiste pour que les gens n’attendent pas la dernière minutes pour se faire enrôlé.
Aux parents, le Premier Vice-Président demande de sensibiliser les jeunes de 16 ans et plus qui pourraient ne pas se sentir concernés. Et de rappeler qu’ils doivent se faire enrôlé pour pouvoir élir en 2020.
Il a été heureux d’apprendre des administratifs et de la population rencontrés qu’il n’y a pas de problèmes particuliers notamment au niveau des cartes nationale d’identité.

Le Premier Vice-Président reçoit en audience l’envoyé spécial des Pays-Bas dans la région des Grands-Lacs

Ce jeudi 8/02/2018, Son Excellence le Premier Vice-Président de la République a reçu en audience l’envoyé spécial du royaume des Pays-Bas dans la région des Grands Lacs, Robert-Jan Siegert. Le but de l’audience était Premièrement, pour l’envoyé spécial de faire contact avec les autorités du Burundi et deuxièmement pour discuter des relations bilatérales. En effet, le royaume des Pays-Bas soutient le peuple Burundais à travers des projets dans les domaines de la santé, agriculture, sécurité alimentaire, etc. Ainsi, l’envoyé spécial a émis le souhait de son gouvernement d’approfondir les relations avec le Burundi. Le Premier Vice-Président a saisi de cette opportunité pour expliquer la situation actuelle du pays sur les plans sécuritaires, économiques, politique et social.

30è sommet des chefs d’États et de Gouvernements de l’Union Africaine

Ce Mardi 30 Janvier 2018, Son Excellence le Premier vice-Président du Burundi est revenu à Bujumbura après avoir participé à la 30è session ordinaire des chefs d’état et de gouvernements de l’Union Africaine sous le thème”Vaincre la corruption, une option valable vers la transformation de l’Afrique”. Lors de l’entrevue accordée à la presse, le Premier Vice-Président a indiqué que le sommet fut une occasion pour les chefs Etats de faire le suivi sur les décisions prises l’année passée et de s’assurer de leur mise en application. Des accords importants concernant la réforme de l’union Africaine ont été signés notamment sur la zone de libre échange économique, sur l’espace aérien commun, etc. Pour ce qui concerne le Burundi, S.E Gaston Sindimwo a fait remarquer que l’Union Africaine soutient l’acte souverain du Burundi de se retirer de la CPI et que le conseil de sécurité apprécie l’amélioration de la paix et la sécurité sur le territoire Burundais. Les chefs d’Etats de l’Union Africaine ont désigné le Président de l’Egypte comme le prochain Président de cette Union.
En marge du sommet, S.E le Premier Vice-Président s’est entretenu avec S.E le Président de la Somalie concernant les questions bilatérales et le désir de la Somalie d’intégrer le COMESA. Enfin, S.E le Premier vice-Président s’est entretenu avec S.E le Président du Madagascar concernant le prochain sommet du COMESA.

Réunion sécuritaire de fin d’année présidée par le Premier Vice-Président de la République

Ce Lundi 18/12/2017, Son Excellence le Premier Vice-Président de la République a tenu une Réunion de sécurité à l’intention de tous les responsables locaux, de la Police et de l’armée. Le but de La Réunion était premièrement de faire le bilan de la securité dans la Mairie de Bujumbura et deuxièmement De faire les recommandations et mesures nécessaires visant à préserver la sécurité et l’ordre public Durant la période des fêtes de fin d’année.
Le Ministre De la securité publique ainsi que d’autres intervenants ont pu s’exprimer concernant la securité, l’administration, la santé, la Justice, la communication, électricité, etc.
A la fin de La Réunion, S.E Gaston Sindimwo a exhorté tous les responsables locaux dans l’administration, la police, la société civile, les religieux, etc à faire preuve de vigilance et à redoubler d’efforts durant cette période de fêtes afin que la population puisse célébrer les fêtes de fin d’année 2017 en toute securité et sans incidents majeurs. Par conséquent, les recommandations suivantes, entre autres ont été émises:

-multiplication des patrouilles aux périphéries de la Ville;
-inspection des véhicules et des passagers;
-publication des numéros de téléphone d’urgence
-Renforcement des comités mixtes de securité;
-etc
Il convient également de noter que le Ministre des affaires étrangères, ressortissant de la Mairie de Bujumbura, a saisi cette opportunité pour expliquer aux responsables présents les amendements majeurs prévus dans la constitution du Burundi.

Le Premier Vice-President lance la 18è exhibition artisanale de l’EAC

Ce jeudi 7 Décembre 2017, Son Excellence le Premier Vice-Président de la République du Burundi a procédé à l’ouverture officielle de la 18è exhibition des produits manufacturés dans la communauté des Pays de l’Afrique de l’Est, exhibition communément appelée ” Jua Kali Nguvu kazi”. Le secrétaire général de l’EAC et ses collaborateurs, les membres du parlement Est Africain, plusieurs membres du gouvernement du Burundi, le maîre de la ville de Bujumbura ainsi que plusieurs ressortissants des pays membres de l’EAC étaient présents au jardin Public où plus de 800 artisans du Burundi, Kenya, Uganda et Tanzanie étaient venus faire connaître leurs produits.

Dans son discours de circonstance, S.E Gaston Sindimwo a remercié les organisateurs de l’exhibition tout en soulignant que le Burundi, depuis l’entrée dans la communauté Est Africaine, s’est engagé à promouvoir les petites et les moyennes entreprises. Il a saisi de l’opportunité pour rappeler que cette exhibition est une opportunité pour améliorer l’emploi, la compétitivité, Pour partager les expériences et les technologies et ainsi améliorer la croissance économique régionale. Le Premier Vice-Président n’a pas manqué d’inviter tous les participants à profiter de la paix, de la gastronomie et de se sentir à l’aise Au Burundi, pays où règne la sécurité et la tranquillité.

Rappelons que c’est la deuxième fois que le Burundi abrite une telle exhibition et qu’elle se déroulera du Sept Au Neuf Décembre 2017 Au jardin Public en Mairie de Bujumbura.

Le Premier Vice-Président de la République se rend au Congo Brazzaville pour le 7è sommet des chef d’État de la CIRGL

Ce Mardi 17 Octobre 2017, le Premier Vice-Président de la République du Burundi a pris l’avion à destination du Congo Brazzaville où il participera au 7è sommet des pays de la Conférence Internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL). Le thème de ce Sommet est:“Accélérer la mise en œuvre effective du Pacte en vue de faciliter la stabilité et le développement dans la Région des Grands Lacs” Rappelons que cette Conférence comprend douze pays dont le Burundi, la Tanzanie, le Rwanda, le Congo, le Kenya, l’Ouganda, la Zambie, l’Angola, la République Centrafricaine, la RDC, le Soudan du Sud et le Soudan. Lors du sommet des chef d’État de ce 19 Octobre 2017, la Présidence de la CIRGL sera assurée par le Congo Brazzaville, Après 4 ans de Présidence par l’Angola.

Le Premier vice-Président de la République a reçu le groupe culturel de la Mongolie intérieure accompagné de l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burundi

Ce lundi 10 octobre 2017, le Premier Vice-Président de la République, Son Excellence Gaston Sindimwo a reçu en audience l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burundi, M. Li Changlin accompagné d’une délégation d’un groupe artistique de la Province de Mongolie intérieur de Chine.
Le Premier Vice-Président de la République a souhaité un chaleureux bienvenu à l’Ambassadeur Li Changlin qui a présenté récemment ses lettres de créance au Président de la République. Les deux personnalités se connaissent car l’Ambassadeur Li Changlin avait déjà servi au Burundi dans les années 2010.
Ils se sont félicités de très bonnes relations d’amitié et de coopération qui existent entre le Burundi et la Chine depuis plus de 50 ans. Ils ont passé en revue l’ensemble de notre coopération et les grands projets en cours.
Présentant le groupe artistique de la Province de Mongolie intérieure, l’Ambassadeur Li Changlin a indiqué que c’est la concrétisation de l’accord culturel qui a été signé lors de la récente visite du Vice-Président Chinois dans notre pays.
S.E. Gaston Sindimwo a souhaité un bon séjour aux artistes chinois tout en indiquant que les échanges culturels entre nos deux pays sont à encourager. Cette visite, a-t-il dit, est une preuve que le Burundi est terre de paix, fréquentable.
Ce groupe d’artistes présentera deux spectacles au public de Bujumbura au Campus Kiriri de l’Université du Burundi dès ce soir.

Le Premier Vice-Président de la République présente les réalisations des Ministères sous sa coordination

Le premier Vice- Président de la République, Gaston Sindimwo, a présenté ce mercredi 4 octobre 2017 devant l’Assemblée Nationale et le Sénat réunis en congrès l’évaluation de la mise en application du programme des huit ministères sous sa coordination pour le premier semestre 2017. Il s’agit des ministères politiques, administratifs et sécuritaires.

Les parlementaires ont apprécié le rapport présenté dans le fonds et la forme. De manière générale, les réalisations sont satisfaisantes puisque le taux de réalisation varie de 65% à 87%. Ils ont néanmoins posé des questions qui les préoccupent dans les domaines des Relations Extérieures et de la coopération internationale, de la Justice, de la Sécurité et l’Administration.

Les parlementaires souhaitent voir dans la suite le rôle des ambassadeurs dans les réalisations de leur ministère de tutelle. Ils se posent aussi la question de fuite des cerveaux particulièrement dans certains pays. Le Premier Vice-Président de la République a indiqué que le Gouvernement fait aussi cette lecture et que des mesures de corrections sont envisagées.

S’agissant du langage abusif utilisé ça et là pour dissimuler les forfaits disant que «ça vient d’en haut» sans pouvoir identifier ce « haut ». Le Premier Vice-Président de la République a demandé que ce langage soit aboli et que les fautes soient punies conformément à la loi sans autres considération.

Un autre constat, l’insuffisance des moyens financiers a handicapé la réalisation des projets de certains ministères. Il y a espoir que des améliorations sont envisageables mais il est important d’essayer de s’ajuster.