Catégorie : Première Dame

LA PREMIERE DAME DU BURUNDI A RENCONTRE LES FEMMES LEADERS ET LES JEUNES DE LA PROVINCE DE BUJUMBURA

Vendredi, 24 Mars 2017, Son Excellence Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi a organisé des ateliers pour les femmes leaders et les jeunes au chef-lieu de la province de Bujumbura, en commune Isare. C’était dans le cadre de mobilisation des femmes et jeunes sur la sagesse, la lutte contre les fistules obstétricales et le VIH/Sida, la santé reproductive et la cohésion sociale. L’atelier qui a réuni près de 545 femmes leaders parmi lesquelles ont participé les députés, les sénatrices, les cadres de l’administration a eu lieu dans l’avant midi avant que celui des jeunes ne commence dans l’après-midi.
L’Epouse du Chef de l’Etat a organisé l’atelier aux femmes leaders pour les exhorter à être de bons exemples dans la famille et dans les postes que le pays les a confiés. Partant des Proverbes 14 :1, 3, la Première Dame a indiqué que toute femme a besoin de la sagesse pour bien gérer la famille. « Quand la famille est calme, le pays devient stable à son tour » : a déclaré Son Excellence Denise Nkurunziza.
La Première Dame les a aussi exhortées d’éviter l’hypocrisie, les mensonges, les jalousies, l’injustice, les divisions de toutes sortes ainsi que le vagabondage sexuel qui est automatiquement la cause de l’accroissement de la population et la propagation du VIH/Sida. Elle les a enfin encouragées d’adhérer aux comités mixtes de sécurité.
Pour les jeunes, la Première Dame les a incités d’orienter leur vie dans une vision. Elle les a également exhortés de protéger sérieusement leur virginité.
« Votre avenir est à préparer à partir d’aujourd’hui, ayez respect aux parents en premier lieu, et les autorités en deuxième lieu » : a stipulé Son Excellence Denise Nkurunziza.
Rappelons que la province de Bujumbura est la douzième province visitée par l’Epouse du chef de l’Etat depuis 2016. Ces atéliers avaient déjà été organisés respectivement dans les provinces de Cankuzo, Makamba, Rutana, Gitega, Kirundo, Rumonge, Cibitoke, Muyinga, Ruyigi, Karusi et Bururi.

La Chine octroie un don à l’orphelinat le Bon Samaritain de Buye

[et_pb_section fb_built=”1″ admin_label=”section”][et_pb_row admin_label=”row”][et_pb_column type=”4_4″ parallax=”off” parallax_method=”on”][et_pb_text admin_label=”Text”]

Ce vendredi 17 Mars, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine au Burundi, Zhuo Ruisheng, a octroyé un don à l’orphelinat “Le Bon Samaritain” de Buye à Ngozi, un projet de la Première Dame du Burundi, S.E. Révérende Denise Bucumi Nkurunziza. La remise officielle de cette assistance composée de cent (100) lits de bébé avec matelas et couvertures, trois téléviseurs, cinq ordinateurs de bureau, trois réfrigérateurs et trois congélateurs.

En tant que pays ami et frère, la Chine s’engage toujours à aider le Burundi pour le renforcement de sa capacité d’auto-développement sur les plans économiques et social au bénéfice du peuple burundais. Nous avons octroyé cinq cent tonnes de riz à la population burundaise qui est dans le besoin. Les Chinois disent souvent : les difficultés ne sont que passagères tandis que l’avenir sera radieux. Je suis convaincu que le peuple burundais, avec ses propres efforts inlassables et avec la fraternité et l’entraide internationales, pourra certainement vaincre les difficultés du moment” a déclaré Amb. Zhuo Ruisheng.

Rév. Denise Nkurunziza a remercié la Chine pour ses multiples soutiens au Peuple burundais. “Cette assistance est un bon signe qui montre que les relations sino-burundaises sont au beau fixe”, a-t-elle confié.

Rappelons que l’orphelinat “le Bon Samaritain” a été construit par S.E. la Première Dame du Burundi et a été inauguré en date du 5 novembre 2016.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

Femmes Hauts Cadres et épouses des Hauts Cadres de la Présidence rencontrent la Première Dame

Dans le cadre de la journée internationale de la femme, la Première Dame du Burundi, Réverende Pasteur Denise Bucumi Nkurunziza, a rencontré les femmes qui travaillent à la présidence de la République et les épouses des conseillers à la Présidence, à la Première Vice-Présidence et à la Deuxième Vice-Présidence ce samedi 11 Mars 2017. Cette rencontre qui s’est déroulée à l’Hôtel Royal Palace (Mairie de Bujumbura) a vu, entre autres, la participation des épouses des Vice-Présidents, l’épouse de feu Président Melchior Ndadaye et Madame le Chef de Cabinet Civil. Elle était centrée sur le thème dévelopée par la Première Dame: « Sois une femme qui prend une décision bien méditée et justifiée ».

Partant de l’exemple de Pilate écrit dans la Bible, l’Epouse du Chef de l’Etat a fait savoir qu’un leader peut agir suivant la pression des autres au lieu de s’en remettre à sa conscience : « Pilate a agi suite aux cris de la foule et il a crucifié Jésus qui était innocent. La pression peut venir de plusieurs sources comme, par exemple, le harcèlement sexuel ».

Vaut mieux perdre que commettre un péchéIciRévérende Denise Nkurunziza a donné l’exemple biblique de Joseph qui a accepté l’humiliation et la prison au lieu de commettre l’adultère avec l’Epouse de Pontife. « Toujours avant de prendre votre décision, il faut d’abord penser aux conséquences », a indiqué Son Excellence Denise Nkurunziza.

La Première Dame a exhorté les femmes leaders de mettre un point d’honneur à s’occuper de leurs familles respectives, de s’occuper personnelement de l’éducation de leurs enfants, d’éviter la paraisse et d’être intègres dans leurs fonctions.

La journée de la femme célébrée à Ruyigi

Protection de l’environnement : clé de la sécurité alimentaire et autonomisation de la femme“. Tél était le thème national de la journée des femmes, célébrée ce 8 mars 2017. Les cérémonies se sont déroulées en province de Ruyigi sous le haut patronage de S.E Révérende Denise Nkurunziza, la Première Dame du Burundi.

Comme cette journée a été créée suite aux revendications des droits de la femme, ceux qui ont pris la parole ont apprécié l’étape déjà franchie dans l’autonomisation de la femme au Burundi. Madame la Représentante Résidente de UNFPA, Madame Suzanne Ngo Mandong a beaucoup salué les efforts du gouvernement dans la protection de la femme : “Sur le plan légal en effet, on peut noter clairement que la Constitution du Burundi est une constitution reconnue comme étant progressiste en termes de consécration de l’égalité des droits entre tous les citoyens burundais, en l’occurrence les droits des femmes et ceux des jeunes filles“.

Dans son discours, la Première Dame du pays a fait savoir que la journée du 8 mars devrait être une autoévaluation pour toute femme Burundaise. Elle a également prodigué des conseils aux femmes : “Vous ne pouvez pas protéger l’environnement dans un pays que vous n’aimez pas. Il faut d’abord aimer votre pays et vous aurez la détermination de le protéger“.

La Première Dame a aussi exhorté les femmes d’être intègres dans le travail, être responsables dans leur famille et être assidues au travail. “Une femme intègre doit être ponctuelle au travail et éviter des absences injustifiées ou inutiles“, a indiqué Révérende Denise Nkurunziza.

Les cérémonies ont été également rehaussées par Madame la Première Vice – Présidente du sénat du Burundi, des hommes et femmes Parlementaires, des membres du Gouvernement, quelques représentants du Corps diplomatique et consulaire accrédités à Bujumbura ainsi que des représentants des organisations internationales.

Le Ministre des Droits de la Personne Humaine, des Affaires Sociales et du Genre, Martin Nivyabandi a enfin remis des certificats d’honneur aux femmes exemplaires parmi lesquelles la Première Dame et l’athlète Francine Niyonsaba.

SE Denise Nkurunziza rencontre quelques bénéficiaires de la Fondation Buntu

La Première Dame du Burundi Son Excellence Révérende Pasteur Denise Nkurunziza a rencontré ce vendredi 24 février au siège de la Fondation Buntu quelques uns des bénéficiaires  de cette fondation dont elle est fondatrice et représentante légale.

Une scène d’émotions a marqué l’ambiance de fête en ce moment de rencontre avec la personnalité qui a sauvé beaucoup de vies en danger.

Vous avez déjà gagné le Ciel car vous pratiquez tout ce qui est écrit dans la Bible“, disaient la plupart des bénéficiaires au moment de leurs témoignages très émouvants.

Il m’est difficile d’opérer quelque choix entre une multitudes de lettres de demande d’assistance. Je dois prendre mon temps pour prier et laisser le Saint Esprit choisir lui-même“, a dit la Première Dame dont la vocation héritée de son enfance est d’assister les gens en situation difficle. Elle a jouté qu’elle avait envie de voir ceux qu’elle a aidés, de “s’enquérir sur l’état de leur situation actuelle“.

Dans son allocution, la Première Dame a remercié tous ceux qui ont appuyé la Fondation Buntu dans cette noble tâche, et les a tous déclarés “Membres d’honneur de la Fondation Buntu”. Elle a en outre lancé un appel vibrant à toute personne éprise de paix et soucieuse d’alléger les souffrances d’autrui pour un appui de quelque sorte que ce soit à cette Fondation afin qu’elle parvienne à aider le plus de gens que possible.